Thérese Sequin aux doigts de fée !

Il était une fois, de gentilles fées qui se penchaient sur le berceau de la petite Amélie… « Amélie, tu seras douée de tes mains. Tu sauras en un coup de crayon donner vie à tes idées et à tes envies ». En lui disant cela, les gentilles fées ne réalisaient pas à quel point, leur « voeux » allait être exaucé !

Dans l’univers couture, on sait toutes titiller de la MAC, dompter (plus ou moins) nos étoffes et donner formes (enfin essayer) à nos idées… Douées de nos mains, on l’est toutes un peu (l’autocongratulation, ça ne fait de mal à personne !!!). MAIS, il y a quelques nanas, plus rares, qui sont « multi-disciplinairement » (si si ça existe ce mot) douées !… Douées de leurs mains en couture certes, mais pas que.

Il y a les tricoteuses, celles qui manient les aiguilles à tricoter tel des chefs d’orchestre. Il y a celles qui manient l’appareil photo et l’image comme elles manient les poches passepoilées. Et, il y a les « dessinatrices, illustratrices,… » qui en plus de savoir poser des zip invisibles, savent donner vie à leurs idées grâce à leurs crayons. Parmi elles, Rebecca Meurin et ses looks dessinés, Marie Gabrielle B, qui a su donner une identité visuelle très reconnaissable à Artesane,… Et il y a Amélie, plus connue sous le pseudo Thérèse Sequin.

Vous n’avez pas pu passer à côté de ses dessins et de son travail graphique qui ont doucement « envahi » l’instasphère / blogosphère couture….Les pochettes de patrons d’Anne Kerdiles Couture, le logo de My Dress Made, le carnet de couture de Chez Machine, le logo de la nouvelle marque lancée par Emilie Pangrazzi… C’est elle !

Des petites bonnes femmes souriantes aux joues roses et à la bonne humeur qui donnent le sourire ! On retrouve la « Sequin’s touch »un peu partout. Et moi, perso, j’aime ça !!

Mais les gentilles fées étant très gentilles et surtout pas radines, elles ont en plus eu la générosité de donner le don de la couture (bah ouais, les fées elles ont été plus sympas avec certaines d’entre nous, c’est dégueulasse !). Ces 2 dons combinés ont notamment permis à Amélie de remporter un concours lancé par Kit by Klo, « la semaine du patron », où l’objectif était  d’imaginer son propre patron. Sa robe Veronik était juste Wahouuuuu (synonyme de Whaou : magnifique, merveilleuse, splendide, sublime, qui déchire grave, qui en jette un max…)

Robe Veronik dessinée par Amélie et patron réalisé par Kit by Klo

Passée ma jalousie extrême pour son joli coup de crayon et son goût certain pour l’association patron / tissu, je me suis décidée à la passer à la moulinette aux questions ! Et elle a très gentiment accepté de jouer le jeu. Merci Thérèse !!!

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour ! Tout d’abord, merci Marie de me faire l’honneur d’apparaître sur ton blog que j’aime beaucoup parcourir 🙂 Je m’appelle Amélie, j’ai 31 ans tout juste. Je suis originaire de Nantes et j’habite actuellement sur Niort, ville paisible du marais poitevin.

 Que fais tu dans la vie ? Et quand trouves tu le temps de coudre ??

Je suis graphiste/Illustratrice à mon compte depuis 6 ans et je suis passionnée par mon métier. Travaillant à domicile, j’arrive de temps en temps (selon ma charge de travail), à dégager quelques heures en journée et en semaine pour coudre… c’est l’avantage ! Mais c’est plutôt rare, en général je m’y mets plus sérieusement en soirée ou le week-end.

Comment t’es venue la passion de la couture ?

J’ai toujours adoré les activités manuelles et les loisirs créatifs.

Petite, j’ai aperçu les ouvrages cousus/brodés de mes grand-mères ; pendant mes études supérieures j’ai pu apprécier les créations de mes amies étudiant dans le domaine de la mode… Mais ce n’est que récemment (il y a 2 ans) que j’ai trouvé le courage de commencer la couture, lorsqu’une amie proche a commencé à prendre des cours une rentrée de septembre.

Son engouement et ses progrès rapidement visibles m’ont tellement bluffé et donné l’envie d’essayer… qu’en décembre j’avais ma machine et je faisais mes premiers points ! Merci Marion 😉

Je n’ai jamais pris de cours (j’ai des horaires très variables et je préfère faire les choses quand j’en ai envie tant que possible !),  j’ai donc appris au fur, à mesure et de mes erreurs ! Pour ce faire je me suis aidé de bouquins, de vidéos, d’articles de blogs.

J’ai cousu mes premiers vêtements grâce à Lisa (Make My Lemonade) qui proposait des pas à pas vidéo assez rassurants, parfaits pour commencer à coudre… et j’approfondis aujourd’hui certains points de manière ciblée (avec par exemple : les cours en ligne d’Artesane Paris ou le livre d’Émilie Pouillot-Ferrand « Coudre, initiation et perfectionnement »).

Je pense qu’il est préférable de prendre des cours mais il est aussi tout à fait possible d’avancer seul avec tous les supports d’apprentissage mis à disposition aujourd’hui et un peu de motivation 😉

Quelle est la meilleure astuce couture que tu pourrais nous donner ou que l’on t’ait donné ?

Il y en a plusieurs…

1- Le fer à repasser est le meilleur ami de la couturière, si si.

2- Il est important de prendre le temps de bien faire… même si l’on a hâte de porter le vêtement fini.

Personnellement pour les étapes demandant de la précision, j’y vais doucement sur le pied presseur… Si je fais vite et qu’il y a des défauts, il y a de fortes chances que je ne porte pas le vêtement et c’est quand même dommage… La couture m’a appris la patience, c’est désormais mon maître-mot.

3- Il faut oser se lancer des défis, quitte à faire des erreurs et recommencer… C’est important pour progresser.

4- Pour ceux/celles qui, comme moi, n’ont pas de surjeteuse, je conseille de tester les coutures anglaises. Grâce à elles l’intérieur du vêtement est aussi net que l’extérieur, je suis devenue totalement accro à cette technique.

As-tu un coin couture spécifique ou comme moi, tu couds dans ton salon ??

La couture occupant de plus en plus de place dans ma vie (en temps et en matériel), je me suis réservée un petit espace (et un gros placard pour mes tissus !) dans la chambre d’amis… j’espère qu’ils ne m’en voudront pas ! ;).

Comment définirais tu ton style ?

Je dirais que mon style est plutôt « casual », j’aime être à l’aise. J’essaie de coudre des vêtements confortables, intemporels avec une touche féminine et tendance… mais je ne me mets pas de limite, je fais ce qui me plaît… du moment que je le mets !

Aime comme Mi Amore de Aime Comme Marie

Y a-t-il une pièce que tu aimes particulièrement coudre ?? Et à l’inverse une qui te fait peur ??

Je n’ai pas de pièce favorite, je couds (presque) toujours avec plaisir.

Récemment j’ai découvert la couture de la lingerie et j’ai adoré ça. J’aime beaucoup les petits détails ! Maintenant il me tarde de me frotter au maillot de bain (et d’ailleurs je pense m’inspirer du tutoriel que tu as posté récemment. Ta version volantée du maillot Molitor de l’Atelier sur le fil me donne très envie).

Triangle Aloha de Nuantine Lingerie

 

 

La pièce qui m’angoisse le plus est le pantalon. Je suis assez difficile, j’ai du mal à trouver les pièces qui me vont parfaitement dans le commerce donc j’ai peur de passer du temps dessus pour être déçue… et puis la pose de la braguette semble être une étape difficile à franchir…

Je dois m’attaquer au pantalon dans le cadre du défi #jecoudsmagarderobecapsule2017 (lancé en début d’année par Clo Piano) donc je partagerai surement ma première expérience dans quelques mois… affaire à suivre 😉

Comment choisis-tu les patrons que tu couds ?

Parfois j’ai un coup de coeur immédiat et le besoin irrépressible d’acheter le patron immédiatement mais en général je procède comme ça :

Lorsque qu’un modèle me plait, je fais une capture d’écran du modèle pour en garder une trace. Puis, un peu plus tard, je regarde les premières réalisations, retours d’expérience sur les blogs et, selon ce que je lis/vois, je me procure le patron ou pas !

Je n’ai pas de marque préférée… Il serait trop difficile de n’en citer qu’une… Cela dépend des modèles ! J’achète beaucoup de patrons indépendants, quelques livres (si plusieurs modèles m’intéressent), et côté magazines, je craque assez souvent pour La Maison Victor.

Cardigan Bergen de Anne Kerdiles Couture

Quel est le patron que tu as le plus cousu et pourquoi ??

Pour le moment c’est la jupe « Sister mini » de Vanessa Pouzet. Elle est simple à coudre, peu gourmande en tissu et diablement efficace, j’adore ce modèle. Si bien que j’en ai cousu également pour Noël à ma mère et ma soeur… il faut que j’organise une séance photo !

Sister Mini de Vanessa Pouzet

Quel(les) est (sont) ta (tes) réalisation(s) couture dont tu es la plus fière ?

Une des réalisations dont je suis la plus fière est le trench « Londres » de chez Orageuse Patterns. Je n’aurais jamais imaginé pouvoir coudre une pièce pareil aussi rapidement… J’ai eu un coup de coeur pour ce patron mais c’était un sacré défi pour moi, d’autant que le vendeur de tissu n’a pas validé mon choix (tissu fluide et assez léger type cupro), l’expérience a donc été un peu stressante. Au final, c’est un modèle un peu long à coudre mais pas si compliqué… et le rendu est à la hauteur de mes espérances, ouf ! Je crois que je vais retourner faire un petit coucou au vendeur de tissu avec mon joli trench 😉

Trench Londres de Orageuse Pattern 

Où achètes tu ton tissu ?? Et es tu attentive à la provenance des tissus ??

A Niort : Tissus du renard, La Tissuterie.

A Nantes : Mondial Tissus, Toto, Myrtille et la très jolie boutique Henry et Henriette.

Sur internet : The Sweet Mercerie, Little Fabrics, Pretty Mercerie, Aniline…

Je m’intéresse de plus en plus à la composition et la provenance des tissus car ça me tient à coeur, c’est important (dans mon quotidien j’essaie de privilégier le bio et le « local »). Le problème actuellement c’est que j’ai toujours un peu peur des ratés… et comme je n’ai pas un très gros budget tissus, c’est encore difficile pour moi de découper sereinement un tissu bio/made in France à 30 euros le mètre… sauf pour un modèle déjà cousu auparavant, dont je suis sûre. Et puis, il y a aussi les coups de coeur pour des motifs qui me font souvent tout oublier !!! Bref, j’ai des progrès à faire là dessus mais j’y pense !

On connaît toute (je pense, enfin j’espère qu’il n’y pas que moi !!) des loupés en couture. Est-ce que ça t’arrive encore de coudre des choses pour toi et de ne jamais les porter car pas la bonne coupe, trop de défauts,… ???

Et oui ! Il y a des pièces que je ne porte malheureusement jamais… je ne vois que leurs défauts ! Il y a des vêtements que je n’ai d’ailleurs jamais présenté car je dois les retoucher depuis mille ans et comme je déteste revenir sur un vêtement fini, ça traine ! Mais j’ai fait une liste, ils ressortiront un jour ou l’autre 😉

Quel est ton rapport aux blogs, à Instagram, aux podcasts,… ?

Je crois que je suis accro ! Tout ça fait parti de mes sources d’inspiration, de motivation et d’apprentissage.

Je suis avec attention une liste (un peu trop longue) de blogs orientés couture et DIY. J’adore également regarder des podcasts, notamment ceux de Lise Tailor, Along avec Anna, Addictiph’ et Elsa couture (pour ne citer qu’elles) mais il en fleurit plein de nouveaux que je trouve super.

Et pour finir, je passe un temps fou sur Instagram, j’ai parfois du mal à me détacher de mon portable depuis que je m’y suis inscrite. C’est une mine d’or et la communauté de couturières présente sur ce réseau est géniale, il y a toujours quelqu’un pour relayer les bonnes infos (sorties patrons etc…), aider, encourager, papoter… J’ai fait plein de découvertes et de très belles rencontres par ce biais !

J’ai l’impression que grâce à ces belles rencontres, tu as eu quelques jolies opportunités de boulot (pochettes Anne Kerdiles, Livret Chez Machine, étiquettes d’Emilie P…). Peux-tu nous en dire un peu plus à ce sujet ??

Effectivement Instagram m’a permis de rencontrer des personnes dont j’admire le travail et de participer visuellement à de jolis projets. Mon profil est pourtant largement plus axé couture que graphisme/illustration. Je n’aurais jamais imaginé, il y a deux ans, pouvoir travailler grâce à ce support… mais c’est génial car cela me permet de mêler mes deux passions. J’adore découvrir les projets des unes et des autres. Chacun de ces projets, bien qu’ils touchent tous au domaine de la couture est abordé d’une manière bien différente selon l’histoire, les goûts et la sensibilité de chacun, c’est très riche !

Carnet de couture de Chez Machine

Et pourquoi Thérèse Sequin ???

Ah. En fait, ça part d’un jeu un peu débile…

[ À toi de jouer !!! 🙂

1- Prends ton deuxième prénom 

2- ajoute à la suite le nom de ton premier animal de compagnie

3- Alors ça donne quoi ?? ]

À la base, mon pseudonyme est « Thérèse Pépin ».

« Thérèse » est mon deuxième prénom et celui de ma grand-mère paternelle (couturière et brodeuse à ces heures perdues). « Pépin » était une petite carpe arc en ciel. Lorsque j’ai décidé de créer un compte dédié à la couture, j’ai décidé de garder ce prénom qui me tient à coeur mais j’ai changé « Pépin » pour « Sequin » afin de me rapprocher un peu de l’univers de la couture…

Voilà ! Tu sais tout 😉

 

Je dirais même plus : « voilà, vous savez tout » !! Merci à Amélie pour le temps qu’elle a consacré à cette interview.

Et by the way, Amélie, ma réponse à ton petit jeu « débile » est : Valentine Felix (mon 2ème prénom et nom de mon 1er animal de compagnie…), beaucoup moins drôle que toi quand même !!!

Et by the way (again), les petites fées, je dors plus dans un berceau mais si jamais vous ne savez pas quoi faire, vous pouvez venir vous pencher au dessus de mon lit queen size, pour me donner le don du dessin, svp ???!!!  Merci d’avance !

13 Commentaires

  1. Sylvie

    Super interview, excellente idée… je suis ravie d’en savoir plus sur Amélie dont j’admire le travail

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Merci Sylvie !

      Répondre
  2. ChebiWoman (Sylvie)

    Super interview, excellente idée… je suis ravie d’en savoir plus sur Amélie dont j’admire le travail

    Répondre
  3. Chloé

    Vous êtes trop attachantes les filles interview du tonnerre !! (Non non je n’ai ressorti une expression des années 80 )

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Tu sais moi les années 80, ça me parle grave !

      Répondre
  4. Emmanuelle

    Bon moi j’ai pas de 2e prénom et mon premier animal de compagnie s’appelait Douchka……….

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Douchka comme la chanteuse ???!!

      Répondre
  5. L atelier de milou

    Superbe interview, sympathique et plein d humour.
    je me reconnaîs pas mal dans ce que dit amelie….bon sauf les fées hein …moi aussi elles m’ont oubliés

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Moi aussi je me reconnais dans ce qu elle dit !!

      Répondre
  6. Melie la Varoise

    Merci les filles pour ce joli interview qui permet d en connaître un peu plus sur la talentueuse Thérèse sequin !!!!

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      avec plaisir !

      Répondre
  7. Couture en coulisse

    Joli portrait d’Amélie !!!!!! Merci Marie

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Ravie que ça t ai plu !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *