Like a Bobo : la touche à tout !

Presque 2 mois que je n’ai pas écrit sur ce blog… Il était grand temps que je m’y remette. Et quoi de mieux pour écrire un article que… de faire bosser les autres !!!!

Vous l’aurez compris mon article de reprise est une interview ! La moulinette à questions était un peu en stand by ces derniers mois, trop prise par mon quotidien, le boulot, mes 3 kids, mon amoureux, ma maison, le train train quotidien, un peu de couture aussi,… Et pourtant ma liste de « cibles potentielles » à interviewer est longue… très longue…

Me voilà donc de retour avec l’interview d’une couturière que j’aime beaucoup (mais ça vous vous en seriez doutés sinon je n’écrirais pas ces lignes !) : Camille du blog et compte IG : Like a bobo.

Camille, c’est tout d’abord, une couturière douée à l’univers frais et coloré. Un compte instagram avec de belles photos, un blog très réussi où elle nous parle de couture of course mais pas que…  Car à la base, la fille est plutôt douée de ses mains, qu’on se le dise… Mais son gros plus, c’est qu’elle a couplé ce don à une imagination débordante, saupoudrée d’un sens aigu de la customisation et de la récup !! Grace à ce trio gagnant, elle nous propose de nombreux DIY sur son blog. Il y en a pour tout les gouts : comment customiser des sandales avec des pompons, comment récupérer un col de chemise flingué par la machine à laver (!!), comment créer un meuble à partir de caisse de vin,… D’ailleurs, son blog au départ n’était pas un blog couture, mais un blog « fourre tout » comme elle le dit elle meme, voyage, cuisine, bricolage,… La couture, y est apparue tardivement, mais y a pris une place primordiale aujourd’hui !

Pour la petite histoire, j’ai eu la chance de la croiser au CSF en novembre et de papoter quelques minutes avec elle. L’occasion de découvrir une jeune femme pétillante, un brin timide et d’une grande gentillesse. Elle était sur ma liste de cibles potentielles pour mes interviews depuis un moment, et cette rencontre m’a conforté dans mon idée !

Camille a donc joué le jeu et répondu à mes questions… Voici ce qu’elle m’a dit :

Peux tu te présenter en quelques mots ?

Tout d’abord, merci Marie de me faire une place sur ton joli blog que suis de près. Ça me fait vraiment plaisir de passer après toutes ces couturières talentueuses que j’admire.

Pour les présentations, j’ai 29 ans mais, si j’en crois le tutoiement spontané lors de mon dernier passage chez le coiffeur, je dois en faire 10 de moins… Je suis venue à Paris pour mes études il y a bientôt 10 ans justement. Depuis quelques mois, je vis à Montrouge, dans les travaux, avec mon amoureux. Même si j’adore Paris, j’ai besoin de rentrer très souvent dans le Nord pour retrouver ma famille et le bon air de la campagne.

Que faistu dans la vie ? Et quand trouvestu le temps de coudre ?? 

J’ai quitté le job de mes rêves dans le digital qui, finalement, ne me rendait pas du tout heureuse, pour m’installer en tant qu’auto-entrepreneur. Je travaille principalement comme journaliste web et j’écris surtout des sujets sur la déco, le DIY et la couture ! Travailler de chez moi me permet de coudre beaucoup plus qu’avant. Généralement, je me réserve une journée ou deux demi-journées dans la semaine pour coudre. Mais il y aussi des semaines où je ne couds pas du tout. Je prends aussi quelques heures par-ci par-là le soir ou le week-end pour assembler/décalquer les patrons et couper mon tissu.

Comment t’es venue la passion de la couture ? 

Connaissant ma passion pour les fringues et ayant une maman qui cousait beaucoup, c’est mon amoureux qui m’a dit « Mais pourquoi tu ne te mets pas à la couture ». Sur le coup, je n’ai pas compris son délire et je n’ai pas trop relevé. Et puis, j’ai fini pas tomber sur une vidéo de Lisa de Make My Lemonade qui montrait comment monter une robe. Là, ça a été une révélation ! Tout à coup, la couture me semblait accessible et super moderne. Avec celui que j’appelle Mister T., on a couru dans la mercerie la plus proche et on acheté un patron (évidemment, pas du tout le plus facile pour commencer, avec basque, col, pied de col, coutures princesse, biais aux emmanchures, la totale quoi !) et le tissu. Clairement, c’est Mister T. qui a quasiment tout fait pour ce haut. Ensuite, j’ai continué à apprendre toute seule, en m’aidant de livres et de tutos sur Youtube, en apprenant de mes erreurs, en glanant des conseils sur les blogs et sur Instagram. Je n’ai jamais pris de cours de couture mais je compte bien me mettre un peu au modélisme grâce aux cours d’Artesane que j’ai reçus à mon anniversaire.

Quelle est la meilleure astuce couture que tu pourrais nous donner ou que l’on t’ait donnée ?

Plusieurs me viennent à l’esprit… En tête, je dirais « bien repasser », c’est vraiment ce qui permet d’avoir un résultat net et précis (super article chez Camille, Des idées par milliers d’ailleurs). En deuxième, bâtir absolument les coutures délicates. Et en troisième, conseil de moi à moi-même, ne pas vouloir aller plus vite que la musique au risque de cumuler bourde sur bourde.

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Les boutiques de prêt-à-porter, les gens que je croise dans la rue ou dans le métro, Pinterest, Instagram, évidemment… Et puis les blogs aussi, principalement de couture mais aussi un peu de mode. Enfin, je n’en suis assidûment que deux : Les babioles de Zoé et Et Pourquoi Pas Coline. Pour le reste, je n’arrive pas du tout à me projeter dans les blogs mode.

Comment définiraistu ton style ?

Bonne question ! Je ne crois pas avoir UN style en particulier. Je m’amuse avec différents styles et ça varie en fonction de mon inspiration du jour. Je porte tout type de pièces (robe, jupe, short, chemise, sweat, blouse). Je n’arrive pas à identifier un type de vêtement que je n’aime pas du tout porter. En tout cas, ce qui est important pour moi est que ma tenue soit confortable et que je me sente à l’aise. Par exemple, dans une tenue trop sophistiquée/trop femme, je ne me sentirais pas du tout à l’aise.

Sweat Courcelles Fanny Cozy Little world :

Top Louise République du Chiffon

Jupe 1001 Perles de Ivanne Soufflet

Pantalon jumpy de Ready to Sew 

Y a-t-il une pièce que tu aimes particulièrement coudre ?? Ou une qui te fait peur ??

Je suis dans une phase où j’aime bien coudre des pièces simples, aux finitions impeccables (comme la jupe sister mini, la jupe mai d’Atelier Charlotte Auzou, le gilet Monceau…). Mais j’ai aussi aimé me challenger un peu en cousant mon premier manteau (caban Saint-Michel) et ma première chemise (Johanna).

Le pantalon et sa braguette me font un peu peur ! J’ai un chino Burda qui m’attend depuis des mois… Mais ça y est, le tissu est lavé, le patron est décalqué. Ce sera mon prochain projet !

Chemise Johanna de République du ChiffonJupe Mai Atelier Charlotte Auzou

Où achètestu ton tissu ?? 

Je n’achète quasiment pas sur Internet. J’ai besoin de toucher le tissu, de voir son épaisseur et sa couleur en vrai. J’achète donc principalement du côté de Montmartre (Marché Saint-Pierre – Tissus Reine – Sacré coupons – Coupons de Saint-Pierre), chez Mondial Tissus quand je rentre dans le Nord et chez Toto Tissus parfois. J’ai aussi découvert la boutique de France Duval Stalla dans le 6e cette année (oui, avec un train de retard). Les tissus sont incroyables. J’ai craqué pour la fameuse double gaze dans laquelle j’ai réalisé une robe Twiggy. Et j’ai récemment acheté du seersucker blanc pour le projet qui suivra mon chino Burda.

Robe Twiggy de Kitbyklo

Estu attentive à la provenance des tissus que tu achètes ?

Jusqu’à présent, je n’étais pas attentive à la provenance des tissus. Je regardais surtout le coût. Je ne voulais pas investir dans des tissus de peur que mes projets ne soient pas à la hauteur de mes attentes. Aujourd’hui, c’est quelque chose qui fait doucement son chemin dans ma tête. J’ai envie d’aller vers une pratique de la couture plus responsable et durable. Je tente de résister à toutes les tentations et envies que je peux avoir. Instagram ne m’aide pas (mais je tiens quand même à préciser que je résiste depuis des mois au Aime comme Moineau que j’adore !)… J’essaie de moins fonctionner au coup de cœur et de coudre des vêtements utiles, qui manquent à ma garde robe (d’où le fameux chino Burda).

Quel(les) est (sont) ta (tes) réalisation(s) couture dont tu es la plus fière ?

Incontestablement mon caban Saint-Michel. En débutant la couture, jamais je n’aurais imaginé coudre un manteau. Et pourtant, j’ai adoré ! C’était long, mais j’ai pris le temps de le coudre étape par étape et je suis très contente du résultat.

Manteau Saint Michel de Cozy Little World

Y’a-t-il des choses qui te font encore peur en couture ? Ou des choses que tu n’aimes particulièrement pas faire ??

Je n’aime pas trop les zip, surtout les invisibles. Je crois que je n’ai toujours pas compris comment ça se posait… Je déteste les boutonnières ! Et je suis moyennement fan des raccords (dommage car j’adore les carreaux et les rayures).

On connaît toute (je pense, enfin j’espère qu’il n’y pas que moi !!) des loupés en couture. Est-ce que ça t’arrive encore de coudre des choses pour toi et de ne jamais les porter car pas la bonne coupe, trop de défauts,… ??? 

Alors, j’ai un principe, je porte toujours ce que j’ai cousu, peu importe si c’est trop petit (comme mon Macaroni) ou (un peu) raté. J’assume les défauts ! Je ne supporte pas l’idée qu’un vêtement sur lequel j’ai passé du temps reste au placard. Mais c’est vrai qu’il y a des vêtements que je vais plus porter que d’autres parce que mon association patron/tissu est plus judicieuse ou parce que la pièce correspond plus à ce que je porte ou va mieux avec le reste de mon dressing.

Tu as eu l’occasion de participer aux tests de patrons pour Ready to Sew ? Peuxtu nous en dire un peu plus sur cette expérience de testeuse ??

J’ai effectivement eu l’occasion de réaliser un test pour la marque Ready to Sew que j’aime beaucoup. C’est ma seule expérience de testeuse jusqu’à présent. L’idée était de faire nos retours la chemise Jane pour que Raphaëlle, la créatrice, puisse faire les derniers petits ajustements avant la sortie officielle du patron. Les tests permettent de valider le fit du vêtement et de clarifier les explications si besoin.

Chemise Jane de Ready To Sew

Quel est ton rapport aux blogs, à Instagram, aux podcasts,…

Comme une certaine Marie, je crois que je passe beauuuuuucoup de temps sur Instagram 😀 Mais je me rassure en me disant que c’est aussi un moyen de faire ma veille… Je passe aussi du temps sur les blogs que je lis pour le plaisir ou pour chercher des informations concernant mes prochains projets. Je suis un peu moins les podcasts. Je ne suis pas une grande adepte du format vidéo en général (sauf pour les tutos). Il faut être seule pour pouvoir la visionner sans déranger ou avoir des écouteurs. Pour moi, ce n’est pas ce qu’il y a de plus pratique. Je préfère lire.

Et pourquoi Like a bobo ???

Parce qu’il y a trois ans, quand j’ai rencontré Mister T., ses amis nous « traitaient » de bobos sous prétexte qu’on goûtait du vin bio, qu’on fabriquait des tables basses avec des palettes et qu’on aimait bien chiner en brocante. Pas sûre que ça fasse de nous des bobos mais, autour d’un dîner bien arrosé, ça m’a donné envie d’ouvrir un blog… Like A Bobo est né, alors que la chanson Like A Hobo de Charlie Winston passait en boucle à la radio à l’époque. Aujourd’hui, sur le blog, la couture prend largement le pas sur le reste. J’ai bien songé à trouver un nom plus thématique mais j’aime comment Like A Bobo sonne et je suis attachée à ce nom alors, tant pis s’il n’évoque absolument pas la couture.

 

Et voilà, j’espère que comme moi vous avez pu en découvrir un peu plus sur Camille. Pour la découvrir encore plus, rdv sur son blog et notamment pour lire son article génial sur « tu sais que tu es accro à la couture quand… » !! Génial et tellement vrai !!

Spécial thanks à mon instacoupine Perrine (Auguste et Septembre) qui m’a donné quelques nouvelles idées de questions pour étoffer mes interviews. Et bien sur, un énorme merci à Camille qui a accepté de jouer le jeu et qui a pris le temps de répondre à mes questions.

Et pour conclure, je vais me fixer un objectif atteignable (devant témoins… Oulala, pression !!!) : prochaine interview on the blog avant fin mai !! Restez connectées !!

8 Commentaires

  1. Perrine

    Bravo à Camille ! J’aime beaucoup découvrir ses créations et ses jolies photos ! Merci pour le clin d’œil Marie, surtout que pondre deux questions m’a demandé un travail et un investissement personnel énorme :-))

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Quand meme t’as fait marcher tes neurones !!!!!

      Répondre
  2. Sylvie

    Super interview, encore une jolie découverte ! Merci Marie et enchantée Camille

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Ravie de pouvoir vous faire découvrir des jolis comptes et blogs !

      Répondre
  3. Florence

    Une nouvelle interview très intéressante ! J’aime beaucoup te lire et j’ai eu plaisir à découvrir l’univers de Camille.
    Belle journée !

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Merci c’est gentil !! je ne suis pas très douée pour écrire, mais au moins, c’est très spontané !!! Et ravie de pouvoir te faire découvrir de nouvelles couturières !

      Répondre
  4. Solene M

    Ah c’est chouette, je me demandais quel était le métier de Camille en plus ! Là maintenant, je suis un peu jalouse de sa job 😉 Mais bon vu la régularité avec laquelle j’écris sur le blog je me dis que ce n’est pas plus mal ahah

    Répondre
  5. Encore une étoile

    C’est toujours très agréable d’en connaître plus sur les personnes que l’on suit sur IG. Merci à toutes les 2!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *