Le maillot Nuelie, le Kimono Clem et les bombasses

Dimanche 6 mai 2018, 8h du mat, parking d’un intermarché du sud ouest de la France… 5 nanas qui ne se connaissent que virtuellement ont rendez-vous pour un projet un peu spécial : un shooting en maillot de bain. La température est fraiche (une dizaine de degrés), mais le ciel bleu laisse entrevoir une belle journée printanière. Les premiers échanges sont un peu hésitants… L’heure matinale pour un dimanche, l’appréhension de poser en maillot ou la fraicheur n’aide pas vraiment à réchauffer l’atmosphère d’entrée de jeu.

Puis arrivent les 2 instigatrices de ce projet : Clémentine de Nuantine et Aurélie de Chez Machine. qui nous embarquent directement sur le lieu du shooting : la plage d’Erretegia à Bidart (petit paradis de la cote Basque à ne pas louper si vous passez dans le coin).

Dans ce cadre magnifique, l’ambiance se détend doucement. On s’installe, on se maquille, on se déshabille, puis on revêt nos habits de lumière.

ET LA, TOUT BASCULE…

C’est à se demander si finalement, le fait de se retrouver en petite tenue ne nous aide pas à briser la glace !! A part Clémentine qui pose pour ses patrons de lingerie, aucune de nous n’a jamais réalisé un tel exercice. Et une chose est sure, que l’on fasse du 36 ou du 48, on a toutes, nos petits ou nos gros complexes. Mais devant l’oeil bienveillant de notre photographe du jour, Aurélie, nous avons comme un déclic et nous assumons nos corps avec leurs imperfections, leurs particularités et leurs beautés. Il se crée une véritable complicité entre nous. Notre timidité et notre appréhension ont disparu… On prend la pose, individuellement, en groupe, par 2, par 3, on rit, on se prend à minauder devant l’objectif, on rit encore, on se touche et on s’enlace comme si on se connaissait depuis toujours, on glousse, on reprend la pose, on éclate de rire,…

IL SE PASSE UN TRUC… un truc de fou, une matinée un peu hors du temps, un vrai moment de partage, de bonheur… Un moment UNIQUE…

Autour d’une passion commune, la couture, mais pas que… car ce jour là, le message est ailleurs.

On a envie de dire à chacune que : oui, nous ne sommes pas parfaites, mais qu’on est toute belle à notre manière. Arrêtons de nous mettre la pression pour avoir ce corps parfait que nous n’aurons jamais… Apprenons à nous aimer, à aimer notre corps tel qu’il est…

Pour ma part, j’ai 41 ans, j’ai eu 3 enfants en 2 grossesses, mon corps a forcément des « souvenirs » de ces années qui passent et de ces grossesses… Des seins moins fermes qu’à 20 ans, de la cellulite, (que j’ai toujours eu), des vergetures (souvenir de ma puberté),… And so what ? Vous en connaissez beaucoup vous des femmes sans cellulite, sans vergeture,  …  Finalement, la norme c’est nous et surtout pas les femmes qu’on essaye de nous vendre dans les magazines. #objectifbikinifermetagueule

Et ce matin là, sur cette si jolie plage, je n’ai vu que des belles femmes. Des femmes qui s’assumaient devant l’objectif et ça, cela les rendait incroyablement belles.

Ce dimanche 6 mai restera longtemps gravé dans ma mémoire. Je crois que nous avons toutes mis du temps à redescendre de notre petit nuage.

Une matinée remplie de très beaux moments et de belles rencontres : je retiendrais particulièrement la bonne humeur et l’enthousiasme de Clotilde @couture_and_clo, les galettes bretonnes et la sympathie d’Anne @annebouzic, le port de reine et la classe naturelle d’Elodie @elokitoko, le sourire et les yeux immensément bleus de Charlotte @goldea_yaya, l’imagination débordante et la créativité de Gwendoline @maisonjoseph en tant que directrice artistique, la fierté de Clémentine @nuantinelingerie de nous voir porter sa création avec tant d’aisance et de naturel… Et puis bien sur Aurélie, le pilier de tout ce projet, celle qui fait que tout ça a pu voir le jour, celle qui nous a convaincu de poser en maillot de bain devant son objectif. Et surtout son oeil de photographe avec son sens de l’esthétisme. Ses si beaux clichés sont la parfaite illustration de cette folle matinée : JOIE ET ECLATS DE RIRE A PROFUSION  !! Merci à toi Aurélie !

 

Et si on parlait un peu couture maintenant ?

Le patron du maillot de bain NUELIE 

Ce maillot est imaginé pour être soit un 2 pièces avec une culotte taille haute, soit grâce à un jeu astucieux de pièces en trapèze qui réunissent le haut et le bas, un maillot de bain 1 pièce. Des lanières décoratives peut être ajoutées au dessus du soutien gorge si vous le souhaitez.

Le maillot de bain est au même titre que la lingerie une pièce un peu technique qui nécessite de la minutie. Pour ma part, c était le 2ème maillot de bain que je réalisais (après le maillot Molitor l’an dernier) mais celui de Nuantine est beaucoup plus technique à réaliser car il a une vraie partie soutien gorge qui nécessite plus de découpe et donc plus de pièces à assembler (et donc plus de risque de plantades !!!).

Sur son blog, Clémentine explique de nombreuses techniques et étapes pour la construction de pièces de lingerie qui sont transposables pour le montage de ce maillot de bain. Lors du test, elle évoquait la possibilité de faire une vidéo pour aider dans le montage du maillot… Affaire à suivre.

Pour ma part, je suis partie sur une taille 42 pour la culotte selon le tableau de tailles, mais j’ai du pas mal raboter la culotte au niveau de la taille, car je suis cambrée et j’ai la taille assez marquée. Mais sur les fesses, le 42 tombe nickel. Pour le haut c’est une autre histoire, j’ai du me planter dans ma prise de mesure. J’ai du refaire 2 fois la partie haute du maillot. Et quand je vois les photos, je me dis que c’est encore un peu petit.

J ‘ai fait les bretelles dans le tissu de mon maillot et non dans la laminette car je voulais que tout soit de la même couleur. Esthétiquement je trouve ça plus joli, mais par contre, ça ne glisse pas très bien dans les reglettes dans le dos pour ajuster la longueur des bretelles.

Le tissu dans lequel j’ai réalisé mon Nuelie, m’a été gentiment offert par ma soeur Perrine qui a elle même une marque de maillot de bain.

Le patron du Kimono CLEM

Le kimono est une pièce hybride de notre dressing. On peut l’imaginer comme un vêtement d’intérieur à enfiler le matin au réveil, ou bien comme une petite veste légère pour aller à la plage ou bien encore comme un vêtement plus habillé pour le soir.

CLEM est un patron de kimono avec de jolis détails : les pans de devant sont arrondis, la ligne d’épaule est tombante et les manches sont asymétriques. On peut le porter ouvert ou fermé avec une ceinture qui se glisse dans un large passant au dos.

Pas de difficulté particulière pour la couture de ce patron et toujours les jolies finitions de chez Machine. La forme de ses pans arrondis devant fait de lui un patron assez gourmand en tissu (enfin plus que je ne l’aurai imaginé, et surtout quand ton tissu rétrécit beaucoup au lavage !!).

Selon les tissus utilisés, le résultat sera très différent. Pour ma part, j’ai utilisé une viscose à l’imprimé tropical acheté chez De filles en fil à Hossegor. Le point positif est la fluidité du tissu qui le rend très agréable à porter, le point négatif est que cette fameuse fluidité ne permet pas de mettre en valeur les jolis détails du patron.

Pour souligner un peu plus les spécificités de ce kimono, on peut aussi envisager jouer les contrastes avec les bandes devant comme la fait Elodie dans sa superbe version en wax.

Sachez que ce patron est aujourd’hui disponible en kit avec le maillot de bain jusqu’à la taille 46, mais que vous pourrez l’acheter seul dans quelques semaines et ce jusqu’à la taille 56, sur le site de Chez Machine. 

Et parce que je ne me lasse pas des superbes photos prises par Aurélie, en voici encore quelques unes !!!!


Crédits photos : @aureleetc

4 Commentaires

  1. Aurélie chez machine

    Oh ma Josiane ❤️❤️❤️
    C’est un vrai travail d’equipe Tu sais. Ces photos sont canons, ce projet est abouti parce que nous avons TOUTES apporté quelque chose. Je n’ai su que saisir les moments et votre beauté libérée. J’aimerais tant que chaque femme de la communauté couture puis dans le monde (tu connais mon optimiste démesuré ) s’aime comme vous vous êtes aimées ce jour là.

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Tellement vrai ce que tu dis… Y aurait du boulot à faire au niveau de nos médias je pense pour qu on arrête de en voir que des nanas qui font du 36 !!

      Répondre
  2. Couture en coulisse

    Beaucoup d’émotions à la lecture de ton article évidemment. Je pense que beaucoup parmi nous seront touchées !!!
    Au delà d’essayer deux patrons très sympa et complémentaires il y a aussi cette bienveillance à l’egard de nous meme !!!
    Encore bravo !!!!

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Merci beaucoup. Cette séance photo a changé ma façon de voir mon (nos) corps !!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *