Perrine, la reine des chemises !

En attendant l’arrivée de mes kinders (c’est quand vous voulez les loulous, nous on est prêt !!), je prends le temps de faire une dernière interview (avant une pause couture et bloguesque d’une durée indéterminée).

Pour cette nouvelle interview coup de coeur, j’ai voulu donner la parole à Perrine plus connue sous le pseudo de @augusteetseptembre.

Pour ceux qui ne la connaissent pas, Perrine est une couturière talentueuse à découvrir de toute urgence. Après Emilie la reine du Néoprène, je baptiserais Perrine la reine de la CHEMISE et des jolies finitions ! Ses photos en gros plan de ses chemises sur IG montrent tout le talent et l’application que Perrine met dans les détails. D’où mon admiration et mon envie de l’interviewer, car je trouve que la chemise est une des pièces les plus techniques en couture et qu’il n est pas évident de faire de jolies finitions (notamment sur l’étape du col et de la patte de boutonnage). Je rêverais d’être un peu moins impatiente et un peu plus méticuleuse pour faire d’aussi jolies finitions qu’elle (vous noterez d ailleurs que je mets rarement des photos de mes cousettes en gros plan, ça vous évite ainsi de voir les défauts !!!!).

détail_col_archerbutton detail chemise

Bonne nouvelle, pour admirer toutes ses cousettes sous tous les angles, Perrine a eu la bonne idée de lancer son propre blog il y a quelques jours. Envie de partager avec les autres ses réalisations et d’agrandir ainsi la communauté des blogueuses couture !! Donc, une fois que vous aurez lu cet article, n’hésitez pas à filer voir son blog tout beau tout neuf (c’est par ici) !!!!

Cette interview a été l’occasion de faire une très belle rencontre… Virtuelle certes mais de moins en moins quand même car nous avons échangé bien au delà de mes « classiques » questions, comme des copines de longue date, à travers de nombreux mails. Je pense que nous n’habiterions pas à des centaines de km, nous aurions très certainement déjà diné l’une chez l’autre et on se serait présentées nos petites familles. La magie des rencontres instagramesques !

Place donc maintenant aux questions couture et à l’univers de Perrine. J’espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à découvrir cette couturière de talent !

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Perrine, j’ai 35 ans et je vis depuis 16 ans avec un homme formidable, rencontré sur les bancs de la fac. Nous avons 2 petits garçons de 6 et 3 ans. Nous sommes troyens d’adoption, et même si on se plaît énormément dans cette région, nous restons très attachés à notre Normandie et à notre Bretagne d’origine. Comme beaucoup de monde j’aime rire, manger, me dépenser, passer du temps avec ma famille et mes amis… La vie quoi !

Que fais-tu dans la vie ? Quand trouves-tu le temps de coudre ?

Je suis prof d’histoire-géo depuis 11 ans et j’adore ça. C’est un vrai choix, une vocation, même si ce n’est pas toujours facile et que je râle (très) souvent contre les clichés sur les profs ! Je couds surtout le week-end, pendant la sieste du petit et le temps calme du grand mais je grappille toujours quelques petits moments à droite à gauche pour patronner, décalquer, découper.

Comment t’es venue la passion de la couture ?

Je crois que j’ai toujours aimé bricoler avec du tissu. Quand j’étais ado j’étais inscrite à un atelier du mercredi qui s’appelait « couture-bricolage ». J’y ai appris à monter une machine, faire une canette… Ma maman qui sait coudre m’a quelque fois prêté sa machine pour que je puisse m’exercer.

J’ai reçu ma machine à coudre pour mes 30 ans et j’ai commencé comme beaucoup par des doudous, des gigoteuses, des bavoirs quand j’attendais mon aîné. L’arrivée des créatrices de patrons pour femmes a été une révélation. Ma première robe était une Sureau de Deer and Doe et j’ai pris un pied de dingue ! C’était génial de voir ce puzzle se construire, le vêtement prendre forme. J’ai enchaîné avec une robe Belladone et le virus de la couture ne m’a plus quitté. Je n’ai pas pris de cours mais j’ai beaucoup raté, décousu, râlé (encore !) et dans beaucoup cas les tutos internet sont d’une aide précieuse. Je trouve aussi qu’IG est une formidable source d’entraide et d’émulation entre couturières. Un souci ? Il y aura toujours une insta-copine pour partager ses astuces ou et vous encourager.

Quelle est la meilleure astuce couture que tu pourrais nous donner ou que l’on t’ait donnée ? Notamment sur les finitions, car pour moi, tu fais partie de ces couturières hyper talentueuses à ce niveau là !!

Oh là là merci c’est très gentil ! J’ai appris sur le tas donc je n’ai peut-être pas toujours la bonne manière de faire mais je dirai (en plus du repassage) que les sous-piqûres de biais d’encolure ou de parmenture permettent d’obtenir un bel arrondi sans petits plis.

Pour les biais que j’aime insérer entre la chemise et le pied de col ce n’est peut-être pas trop conventionnel non plus mais je bâtis pour placer mon biais (ou mon passepoil), je plaque au fer et je pique (tout doucement). J’essaierai de montrer tout ça en images prochainement.

detailbiais_encolure

Quelles sont tes sources d’inspiration en couture ?

Je passe beaucoup (trop) de temps sur IG et Pinterest et depuis peu sur les sites de marques de prêt-à-porter très en vogue en ce moment. Parfois dans un film ou une série je repère une forme ou une couleur. Il y a aussi de nombreuses couturières et bloggeuses très classes et créatives qui parviennent toujours à trouver le super combo tissu/patron et qui nous donnent instantanément envie de copier !

Comment définirais-tu ton style ?

Alors là c’est la colle… Je n’ai pas un style très marqué. Pour mon travail j’ai besoin d’être à l’aise et « présentable » alors j’aime les lignes épurées, les vêtements simples dans lesquels on se sent bien et jolie. J’adore les chemises (comment ça on avait remarqué ?) et les robes qui peuvent prendre un look totalement différent selon qu’on les porte avec un jean ou un pantalon classique, avec des talons ou des baskets. Après je fonctionne beaucoup au coup de cœur. La veste Françoise par exemple, ce n’est pas une pièce que j’aurai acheté toute faite mais je porte très souvent celles que j’ai faites et je trouve qu’elle donne une allure folle avec un simple top et un jean.

Robe Xerea de Pauline Alice

xerea_dress

Robe Sigma De Papercutt PatternsSigmadress

Quelles sont tes marques de patrons préférées ? Tes boutiques de tissu ?

En ligne je suis plutôt fidèle à Cousette et à Little Fabrics, Cécilia et Cynthia répondent toujours volontiers aux questions sur le tombé du tissu et sa compatibilité avec un patron. Il y a des références qui me tentent bien chez Pretty Mercerie mais pour le moment je n’ai pas sauté le pas. J’ai besoin de toucher le tissu, de voir comment il bouge avant d’acheter. Je suis toujours trèèèèèèèèèès longue à me décider…

Autrement j’achète chez Mondial tissu ou les Tissus d’Ines (près de Troyes, ils ont des tissus de grandes marques à prix très très raisonnable). De temps en temps j’envoie aussi mon petit frère chez Annakabazar…

Pour les patrons j’aime République du chiffon, Pauline Alice, Deer and Doe, Grainline. J’ai quelques modèles de Papercut et Named patterns qui sont chouettes aussi. J’ai récemment tenté l’expérience Aime comme Marie et cela m’a bien plu. Un achat de patron c’est pour moi souvent réfléchi. Mon budget m’impose de ne pas être trop impulsive (ça arrive quand même hein !). J’essaie donc d’appliquer la technique qu’Anne (un chas un chas) avait lancé il y a quelques temps : Est-ce que ce que je vais coudre pourra être porté de 3 façons différentes ? (Ca marche pas toujours mais ça m’aide à me raisonner).

Chemise Archer Button de Grainline studio

archerbuttonshirt_grainelinestudio

Aime comme Miroir de Aime Comme Marieaimecommemiroir

Trop top femme de Ivanne SouffletTRoptop_ivannesoufflet

Quelles sont la/les réalisations couture dont tu es la plus fière ?

J’adore ma robe Sigma en Bye bye birdie black d’Atelier Brunette. C’est ma première robe doublée avec fermeture invisible.

sigma_dress2

Je suis très fière aussi de ma veste Françoise (RDC) parce que je me suis surpassée, j’y ai passé beaucoup de temps et j’ai appris plein de nouvelles techniques.

veste_francoise_RDC

Est ce que tu fais des toiles ou tu es plutôt en mode « freestyle » comme moi ?

Je peux faire une réponse de normande ? Des fois oui et des fois non… Ca dépend des pièces en fait et des avis que je lis sur IG et les blogs. Si j’ai un doute sur le bien-aller au niveau du buste ou sur la taille à choisir je vais un essai dans de la satinette de coton moche et pas chère.

Par exemple j’avais fait une toile pour ma Xerea et pas pour ma Cami. Résultat j’ai 3 Xerea que je porte très souvent alors que la taille de ma Cami est trop haute et je ne la porte quasi jamais. J’ai une robe un peu ample en projet et je crois que je vais faire une petite toile pour checker la taille, je ne veux pas gâcher mon beau tissu.

Y’a-t-il des choses qui te font peur ou des choses que tu n’aimes pas faire en couture ?

Sans hésiter les fronces ! Je suis lente, je n’aime pas ça, ça ne rend jamais comme je veux. Pourtant je m’applique je passe 3 fils de fronce tout ça tout ça… Mais comme je suis un peu maso, j’ai dernièrement craqué sur un modèle de robe froncée !

On connaît toutes des loupés en couture. Est-ce que ça t’arrive encore de coudre des choses pour toi et de ne jamais les porter car pas la bonne coupe, trop de défauts,… ??? 

Ah oui il y en a biensûr !!! Ma robe Cami dont je parlais tout à l’heure, je ne la porte pas car la taille est trop haute, j’ai un trop top à basque qui ne me va pas à cause d’un mauvais choix de tissu (mais je vais le recycler). Dernièrement j’ai aussi loupé 2 Mélilots : une qui a rétrécit et dont le tissu s’est abîmé au 1er lavage, une que j’ai laissé tombé en cours de route : tissu de m… et couleur que je ne porterai jamais (je ne sais pas ce qui m’a pris !). Après c’est comme ça qu’on apprend aussi… Comme le fromage (ou le vin, ou les deux) je m’affine avec le temps !

Avec la couture on se connaît mieux, on finit par savoir ce qui nous va ou pas. Je peux trouver un modèle très joli et ne pas acheter le patron parce que je sais que ce n’est pas une coupe qui m’ira.

Que pensent ton mari et ta famille de ta passion ?

Les enfants sont ravis : à eux les costumes sur demande (Robin des bois, Luke Skywalker, chevalier, pirate). Mon mari et mon entourage sont supers, et motivants. Ils m’encouragent. Je les missionne pour aller me chercher de l’élastique, du tissu. Ma petite sœur habite à 5 minutes de chez Stragier, elle est toujours prête à m’accompagner et est de très bon conseil ! Dernièrement mes frères m’ont bien aidée pour construire mon blog.

 Depuis que tu couds, continues-tu à acheter des fringues ?

C’est vrai que j’en achète moins. Je n’achète que ce que je ne peux/veux pas coudre (jeans, pantalons, certains t-shirts) ou quand vraiment le tissu est très joli. Le regard change quand on coud. Parfois je repère un modèle mais je me dis que je pourrais toujours le faire avec tel ou tel patron, du coup je n’achète pas. J’aime beaucoup la démarche de certaines bloggeuses et créatrices sur le dressing durable, ceci dit comme j’adore suivre la tendance des coupes et des couleurs, ce n’est pas toujours facile. Après j’ai un budget serré donc j’essaie de rester au maximum raisonnable pour les achats de tissus et de patrons. J’attends d’avoir plusieurs projets bien définis en tête pour commander en ligne.

Utilises-tu beaucoup les blogs pour t’aider dans tes coutures ? Et si oui lesquels ??? 

J’adore les blogs ! J’aime vraiment lire les articles, parfois drôles, parfois poétiques, souvent sincères et détaillés des bloggeuses. Ils permettent de montrer la coupe d’un patron sous plusieurs angles (ce qui est souvent décisif), le rendu avec différents tissus. J’apprécie réellement quand les couturières partagent les bonnes/mauvaises surprises, partagent leurs difficultés et leur enthousiasme. Et puis c’est une vraie source d’inspiration !

Entre autres, j’admire profondément le travail d’Ivanne Soufflet (d’où ma passion pour les finitions), mais aussi Le Coussin du singe (je suis une groupie), Annie Coton, L’Annexe dilettante, Bee Made (pour leur classe et leur goût très sûr), By Sandra Hand (pour sa capacité incroyable à modifier, détourner avec talent les patrons), Atelier Svila, Lise Tailor, Un chas un chas, Made by Celinette, Joviana ou encore Clo’s… (pour leur style, leur approche de la couture, leur personnalité et leurs jolies photos)…

On peut voir sur ton compte IG que tu tricotes pas mal aussi. Quelle est ton activité préférée, la couture ou le tricot ? Et que conseillerais-tu à une novice comme moi pour commencer ?

Pour le tricot ma grand-mère m’avait appris les points de base mais je n’ai jamais réussir à tricoter aussi bien que ma mère et ma soeur ! J’ai donc laissé tomber pendant longtemps et puis l’envie est revenue avec IG, ses jolis châles set son réseau d’aide. C’est quand même génial les copines qui t’envoient des vidéo pour t’aider quand tu bloques ! A choisir, je préfère coudre mais j’ai mes phases tricot aussi, surtout pendant l’automne et l’hiver. Il grande favorito c’est mon 1er pull, il est vraiment accessible et on trouve de très bonnes video youtube qui montrent les techniques (ça je l’ai découvert grâce à Lise), mais j’avais commencé par un trendy châle pour me familiariser avec les aiguilles circulaires. C’est long mais assez gratifiant au niveau du rendu.

Tu viens à ton tour de lancer ton propre blog, peux-tu nous en dire un peu plus à ce sujet ??

C’est vrai, j’y pensais depuis quelques temps. Avec IG on échange très vite, on aime (ou pas) et on passe à la photo suivante… Frustrant… J’avais envie de ne plus être que lectrice/ consommatrice et de partager aussi de façon plus détaillée mes petites cousettes. Je suis enchantée de l’actuel retour aux blogs. Quand Lise (Tailor) s’est lancée j’ai tout de suite accroché, puis j’ai reçu de vrais encouragements de copines bloggeuses, alors je me suis jetée à l’eau ! J’ai quand même beaucoup douté : Est-ce que ça apporte vraiment quelque chose ? Est-ce que ce que je vais dire aura un intérêt ? Mais j’ai fait tellement de jolies rencontres avec IG que j’avais aussi envie d’aller plus loin dans l’échange. Il y a un peu de curiosité aussi… Tenter l’expérience ! On verra bien…

Et pourquoi ce nom « Auguste et Septembre » ?

C’est un petit clin d’œil aux mois de naissance de mes garçons : Août et Septembre. Je ne voulais pas quelque chose de trop transparent mais qui me ressemble. On a brainstormé en famille et c’est Auguste et Septembre qui a fait l’unanimité.

Et voilà, vous en savez un peu plus sur Perrine et son univers. Une très très jolie rencontre instagramesque. Une rencontre virtuelle qui je l’espère se transformera en rencontre réelle un de ces jours !

Crédit photos : @augusteetseptembre

 

5 Commentaires

  1. Lidedisa

    Bravo pour ce nouvel article, comme toujours c’est intéressant de découvrir et ainsi de mieux connaître les filles dont on admire les ouvrages sur les blogs ou sur IG!
    Bon et puis aussi, même si on ne se connaît pas comme je te suis sur IG et sur le blog, j’ai bien hâte d’apprendre là naissances de tes Kinder surprises! À suivre …..

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Merci beaucoup !! Pour elle et pour mes kinders !!!

      Répondre
  2. Alice

    Encore un super article que j’ai plaisir à parcourir! Je suis admirative des réalisations de Perrine

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Merci Alice ! Perrine a des doigts de fée !!

      Répondre
  3. Mel

    Bravo pour cette interview! Perrine me motive à soigner les finitions!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *