Emilie, la reine du néoprène !

Aujourd’hui j’avais envie de vous faire rentrer dans l’univers de la reine du Néoprène, j’ai nommé Emilie Pangrazzi !! J’ai découvert cette talentueuse couturière comme bon nombre d’entre vous sur IG. En plus d’être jolie comme un coeur (ouhhhhlala, la vieille expression de ma maman !), ses créations sont toujours superbes. Elle a le don d’assortir les bons patrons avec les bons tissus.. J’aime son style « simple » mais avec toujours le petit twist qui lui donne un look rock’n roll (tout ce que j’aimerais savoir faire !!). Elle passe de la robe habillée au sweat confortable comme personne ! Je l’appelle la reine du Néoprène, car on ne compte plus ses réalisations dans cette matière : robe, top, perfecto,… Pour la petite histoire, j’habite sur la côte basque donc autant vous dire que pour moi cette matière est normalement réservée aux combinaisons de surf  !!! Et bien Emilie, m’a réconcilié avec ce tissu et je compte bien m’y mettre dès que j’aurais trouvé le patron idéal !! Une vraie source d’inspiration !

Elle a très gentiment acceptée de répondre à mes questions et donc voici un aperçu de sa vie, son oeuvre et une de ses passions : la couture !!

Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Je m’appelle Emile, j’ai 32 ans, je suis née et je vis à Reims. Je suis mariée avec Thomas et nous avons eu un petit Andrea qui aura déjà 3 ans fin mai. J’aime la cuisine, le bon vin, les sucreries, les voyages, la déco, la mode et surtout la couture!

Que fais-tu dans la vie ? Et quand trouves-tu le temps de coudre?

Je suis manipulatrice en radiothérapie, je traite des patients atteints de cancer avec des rayonnements ionisants. Mon métier me permet d’apprécier la vie et de relativiser sur les tracas quotidiens. Mais surtout il me laisse du temps libre pour m’occuper de mon petit loulou et aussi m’adonner à ce qui est devenu une vrai passion: la couture.

emilie_2 - copie

Comment t’es venue la passion de la couture? 

J’ai toujours aimé le DIY. Plus jeune, je réalisais des bracelets brésiliens, des bijoux, de la broderie (point de croix, abécédaire pour bébé) ensuite j’ai fait mes faire-part de mariage, de naissance.La couture me vient de ma maman. Petite je la regardais sur sa machine et me demandais « mais c’est quoi ce truc! « Elle m’a appris les bases, la couture à la main, mais j’ai jamais aimé ça et même encore maintenant… Alors que cette machine m’intriguais. La naissance d’Andrea m’a donné envie de lui fabriquer des petites choses, mais par quoi commencer ? Il y a deux ans, pour Noël, j’ai donc voulu commencer par des coussins que j’ai offert à ma belle-soeur et j’ai adoré. C ‘est justement à ce Noël que tout s’est accéléré! Le père de mon mari, tapissier décorateur à Toulouse, m’a offert une de ses machines à coudre, une Silvercrest. Ce fut une révélation, le pied à l’étrier… Je ne le remercierais jamais assez, c’est grâce à lui. Evidemment, seule face à cette machine, je me suis demandée comment j’allais apprendre ! Enfiler le fil comme il fallait, préparer une canette ça me paraissait insurmontable et puis étant têtue j’ai persévéré m’aidant des nombreux tutoriels sur internet et aux livres de couture. J’ai dompté la bête !

Patron Blouse Violette de Dessine Moi un Patronblouseviolette

Quelle est la meilleure astuce couture que tu pourrais nous donner ou que l’on t’ait donnée ?

Je ne suis pas encore assez au top niveau pour ça 🙂 . Mais je dirais que le repassage au fur et à mesure est primordial pour faire un beau travail.

Quelles sont tes sources d’inspiration en couture ? 

Je trouve mon inspiration principalement sur Instagram et Pinterest. J’y ai fait de belles rencontres virtuelles comme toi Marie de Basile et Léon, Emilie de dessine moi un patron, Amélie de Thérèse Sequin et pleins d’autres que j’oublie. J’y trouve des idées et des conseils.

Je m’inspire aussi des collections de prêt-à-porter, notamment chez Cop.copine que j’affectionne depuis si longtemps. D’ailleurs pour la petite anecdote, c’est de là que me vient mon addiction au néoprène !

Comment définirais-tu ton style?

C’est difficile de définir un style en particulier… Je dirais épuré avec une petite touche en plus et éclectique. Un jour je peux être habillée en jean déchiré basket et le lendemain en robe et escarpin !

Quelles sont tes marques de patrons préférées ? Tes boutiques de tissu (en ligne ou non) préférées ?

Il y a de nombreux patrons que j’adore. Je vais commencer par ceux qui m’ont initié, presque tout appris: wearlemonade. Ce sont mes chouchous depuis leur lancement, je les ai tous. Il y a bien évidemment Aime comme Marie, Louis Antoinette et récemment je suis tombée sous le charme de Dessine moi un patron.

Pour ce qui est des tissus, je suis raide dingue de pretty mercerie, une telle qualité… et j’achète beaucoup aussi sur ma petite mercerie et the sweet mercerie.

Patron Aime comme MiamiAimecommemiami

Quelles sont tes réalisations couture dont tu es la plus fière ?

Je dirais mon perfecto wear lemonade en néoprène qui est ma première pièce technique, ma aime comme météore avec ma première fermeture éclaire invisible et ma Parisienne de Louis Antoinette que j’ai offerte à ma maman.

perfecto_monalaparisienne - copie

Y-a-t-il des choses qui te font encore peur en couture? ou des choses que tu n’aimes particulièrement pas faire ?

Je déteste les ourlets et les finitions, bouh c’est pas bien ça, je déteste aussi décalquer les patrons et découper mes tissus j’ai toujours trop hâte de passer le tout sous ma machine ! Après la surjeteuse, que j’ai récemment sortie de son carton, ce qui me fait peur c’est de modifier un patron ou d’en fabriquer un, chose que j’aimerais par la suite réussir à faire.

On connaît toute (je pense, enfin j’espère qu’il n’y pas que moi !!) des loupés en couture. Est-ce que ça t’arrive encore de coudre des choses pour toi et de ne jamais les porter car pas la bonne coupe, trop de défauts,… ??? 

Ça c’est tout le stress de se coudre une tenue ! Est-ce que ça va m’aller ? Evidemment il y en a plusieurs que je n’ai jamais pu porter… Une robe Lora de la maison Victor en crêpe rouge, la parisienne de Louis Antoinette mais heureusement que ma maman se sacrifie pour les porter 🙂

Depuis que tu couds, continues-tu à acheter autant de fringues qu’avant ou as-tu basculé une partie de ton budget shopping sur des tissus, patrons?

Effectivement, niveau shopping c’est le calme plat… Je suis souvent déçue de ce que je trouve en magasin et surtout j’ai des idées bien précises de ce que je recherche donc parfois je préfère me le coudre, en plus c’est souvent plus économique. Il est vrai que je ré-injecte mon budget dans l’achat de tissus et je me fais bien plaisir !

Patron Robe Aphrodite Iam Patternaphrodite

Que pense ton mari de ta passion pour la couture et de ta présence sur les réseaux sociaux?

Il trouve ça chronophage. Mais ceci dit, il me voit épanouie et apaisée quand je couds donc ça lui va. Et puis vive les matchs de foot et de rugby! Chacun y trouve son compte.

Tu avais annoncé il y a quelques temps des projets dans l’univers de la couture… est-ce toujours d’actualité ? Peux tu nous en dire un peu plus ?

J’ai effectivement un projet sur lequel j’avance petit à petit. J’aimerais lancer une collection en édition limitée, fabriquée à la demande, de vêtements et accessoires pour bébé. peut-être pour le printemps ou été 2016 qui sait… Mais avant toute chose il faut que se soit parfaitement abouti, et je préfère reculer l’échéance si je ne trouve pas le projet au top ! Et puis se lancer, sortir de ma zone de confort est une chose effrayante, faire en sorte que ça n’empiète pas trop sur ma vie de famille, mon couple et mon travail que je continuerais bien évidemment.

Et voilà, c’est terminé ! Merci encore une fois à Emilie d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Et à très vite pour une prochaine interview…

Crédit photos : @emiliepangrazzi

11 Commentaires

  1. vestiaire12

    Encore un joli profil, merci Marie (oui je me permets) ! J’aime beaucoup ton style Émilie, tu vas me donner goût au neoprene . Bon dimanche !

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Contente que ces articles plaisent autant ! Et vive le néoprène !!!

      Répondre
      1. emilie

        yes!!!! je suis contente que le néoprène vous donne envie et merci à toi vestiaire 12!!

        Répondre
  2. Poppysew

    Merci pour tes articles, toujours intéressants j’adore ce que fais Emilie !!

    Répondre
    1. emilie

      merci à toi!! ça fait chaud au coeur 🙂

      Répondre
  3. pangrazzi

    Trop bien ma belle Emilie, je suis fier et surtout je t’encourage a réaliser ton projet d’une collection de vêtements et accessoires pour bébé.Je pense que le  »fait main » avec le bon gout que tu as aura un bel avenir.
    Bisous
    Bepi

    Répondre
    1. Emilie

      Merci mon beau-papa!!!! Gros bisous

      Répondre
  4. Aurèle 7(embre)

    Oh ben encore une fois je suis ravie d’en apprendre un peu plus sur la reine du Néoprène. Et je souhaite de concrétiser ton joli projet! Merci Marie pour ces interviews!!! C’est une idée géniale!

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      De rien ! Contente que ces interviews plaisent !

      Répondre
  5. ROY

    bonjour
    une petite question
    comment fais tu pour faire pour raccourcir un ourlet de robe dans du néoprène sans que l’on voit de couture ?

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Oulala, désolée, mais je ne sais pas du tout. Je n en ai jamais cousu. TU devrais demander à Emilie Pangrazzi (sur IG si tu as un compte…)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *