De la couture, des pois et des plumes…

Aujourd’hui, je vais vous faire découvrir l’univers d’Evelyne plus connue sous le pseudo @Evepoisplume.

SI vous ne la connaissez pas encore, filez jeter un oeil à son compte IG qui recèle de petites merveilles. C’est une couturière que je suis depuis plus d’un an sur IG car je me retrouve pas mal dans ses cousettes et dans son style.

J’avais eu notamment un gros coup de coeur l’été dernier pour une jolie robe qu’elle avait réalisée dans un tissu Pretty mercerie à fleurs que j’avais moi même acheté en bleu (elle m’a d’ailleurs fait regretter de ne pas l’avoir pris en vert !). Depuis, je suis avec plaisir son compte et ses jolies créations.

Swaydress de papercutpatternsswaydress

J’aime ses choix de tissus, j’aime ses choix de patrons. Et j’aime le mix qu’elle fait des 2. J’étais donc assez curieuse de découvrir qui se cachait derrière ce pseudo et ce style. Je l’ai donc contactée via IG et elle a très gentiment accepté de répondre à mes questions. Je me suis d’ailleurs complètement retrouvée dans ses réponses. Marrant, ces points communs avec ces « amies » virtuelles !!

J’espère que comme moi, vous aurez plaisir à découvrir un peu plus son univers et sa vision de la couture.

Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Je m’appelle Evelyne et j’ai 43 ans. Je suis mariée. J’ai une fille de 12 ans et un garçon de 10 ans. J’habite un village près de Montpellier. Il y a très très longtemps dans une autre vie, j’étais parisienne. Mais cela fait 20 ans que j’ai quitté la capitale pour m’installer ici dans mon joli département de l’Hérault.

Que fais tu dans la vie ? Et quand trouves tu le temps de coudre ?? 

Je suis instit depuis 16 ans. Après de nombreuses années en élémentaire, cela fait 2 ans que je suis en maternelle où je me régale.

Quand je trouve le temps de coudre ???? Alors ça c’est vraiment mon plus gros problème. Entre le boulot, les enfants  et tout le reste, c’est dur de trouver le temps, d’autant que je tricote aussi. En gros, c’est le soir quand je ne suis pas trop fatiguée, le week-end et pendant les vacances. Mais je ne couds pas assez, ça c’est sûr !!!!

Comment t’es venue la passion de la couture ? 

J’ai commencé à coudre il y a exactement 3 ans. Avant je ne fréquentais aucun blog, à part les blog d’instit. Je suis tombée par hasard sur le blog de « une poule à petits pas » et j’ai adoré les pulls qu’elle tricotait. Comme ma mère m’avait appris à tricoter quand j’étais ado, je me souvenais des points de base. Alors ça m’a pris d’un coup : il fallait absolument que je tricote. Je m’y suis mise à fond et en quelques jours, je connaissais les différentes qualités de laine, tous les magasins de laines sur internet et je me plongeais dans les techniques du tricot. J’ai aussi appris le crochet pendant que j’y étais ! Mais lorsqu’on fréquente les blogs de tricot, on tombe forcément sur de la couture. Et là je n’y connaissais rien. Honnêtement, je ne pensais même pas qu’on pouvait faire des vêtements sans être couturière de métier. Ca m’a tout de suite plu et j’ai acheté une machine. Ma Janome 8077 que j’utilise toujours. J’ai tout appris seule avec internet et des livres et c’est ma petite fierté personnelle. Je n’ai jamais eu autant de patience pour quelque chose. Je suis capable de passer des heures à essayer de comprendre une technique. A tester, découdre, recoudre…. C’est une vraie passion. Et toute la famille vit un peu au rythme de la couture. Aujourd’hui, j’aimerais prendre des cours pour me perfectionner. J’avais pris des cours de patronage mais l’ambiance et l’organisation ne me plaisaient pas. Il faudrait que je cherche mieux autour de Montpellier.

Quelle est la meilleure astuce couture que tu pourrais nous donner ou que l’on t’ait donné ?

Là comme ça je ne sais pas trop. Par contre, je viens de découvrir un truc super. Beaucoup doivent connaitre les stylos frixion de Pilot. Les fameux « stylos gommes », vous savez ceux qui coûtent un bras quand vous avez 2 enfants et qu’il leur faut les quatre couleurs. Bref, l’encre de ces stylos a la propriété de s’effacer instantanément avec un coup de fer. On peut donc faire  plein de marques sur le tissu et en un coup de fer ça disparait comme par magie. C’est bien pratique.

Quelles sont tes sources d’inspiration en couture ? 

Je ne vais pas être très originale. D’abord instagram et pinterest. Si j’y passais moins de temps je coudrais 3 fois plus !!! Mais je n’aurais pas d’idées !!! Je suis plutôt une « technicienne » mais pas une artiste. J’ai besoin de voir ce que font les autres pour avoir des idées et bien souvent, j’avoue, je copie. Je suis épatée par les filles qui font des associations de tissus ou des modif de patrons auxquelles je n’aurais pas pensé une seconde. Sinon, je m’inspire des marques qui me plaisent : en ce moment Sezane, Des petits hauts et Balzac Paris…

Comment définirais tu ton style ?

Question piège !! Ca dépend des jours ! Je peux porter des baskets un jour et des talons le lendemain. Il est impératif qu’un vêtement soit confortable, j’ai besoin d’être totalement libre de mes mouvements. En hiver, je ne quitte pas mes jeans et mes gros pulls et en été je ne quitte pas mes robes. Finalement, ce sont les coupes simples et épurées qui me conviennent le mieux.

 Quelles sont tes marques de patrons préférées ?- Tes boutiques de tissu (en ligne ou non) préférées ?

Je couds beaucoup Aime comme Marie et République du Chiffon car c’est ce qui est plus proche de mon style même si tout ne me plait pas. Mais j’ai testé pas mal d’autres marques. J’aime beaucoup Grainline Studio. Les coupes sont parfaites, les patrons aussi mais surtout je trouve que les finitions sont au top et ça j’apprécie beaucoup. J’aime beaucoup la qualité des patrons Deer and Doe mais malheureusement ce n’est pas toujours mon style. J’aime aussi Delphine et Morissette, Vanessa Pouzet, Papercut et plein d’autres encore.  Enfin, j’avais découvert Dessine-moi un patron en gagnant à un concours et depuis je suis fidèle car j’aime à peu près tout ce qu’Emilie a sorti. Ses coupes me conviennent et les patrons sont bien faits. Je vais faire mon quatrième patron de cette marque ce week-end…

Blouse Violette de Dessine Moi un Patron 

blouseviolette Combi pantalon JAckie de République du Chiffoncombinaison_jackie_rdc Jupe Modelista de Aime comme Mariejupemodelista

Quant aux magasins, je vais régulièrement chez Mondial Tissus mais j’achète essentiellement sur internet. Je passe mon temps chez Cousette, Ma petite Mercerie, Un chat sur un fil, Pretty Mercerie, France Duval Stalla, Anna Ka Bazaar et les autres… J’y passe même trop de temps à réfléchir, à chercher et ma to do list s’allonge encore et encore….

Quelles sont les réalisations couture dont tu es la plus fière ?

Je suis une maniaque de la finition. Ma grande satisfaction est de faire un vêtement propre même si il est simple. Je suis aussi très fière quand j’apprends une nouvelle technique. Par exemple les poches paysannes de ma veste Nicole ou ma veste Michelle que j’ai beaucoup soignée au niveau des raccords et de la doublure (c’était ma première doublure).

Veste Nicole de République du Chiffon

pochepaysanne

Veste Michelle de République du Chiffonvestemichelle

J’adore mon Alder Dress de Grainline studio que je porte beaucoup. Je la trouve parfaite au niveau finitions et j’avais beaucoup appris grâce au sew along.

alderdress

Je trouve beaucoup de satisfaction à faire des chemises (même si je n’en porte pas tant que ça) parce qu’il faut s’appliquer et une chemise avec des défauts c’est très moche. J’aime donc ma toute première chemise à laquelle j’avais rajoutée des coutures rabattues parce qu’un simple surjet sur les côtés ne me convenait pas (oui, oui, je suis une malade de la finition et ça ne se soigne pas). J’ai fait deux chemises à mon mari (la deuxième, il y a, à peine une semaine) et je sais qu’elles lui plaisent. Ca me fait plaisir quand il dit à tout le monde « Tu sais que c’est Evelyne qui me l’a faite ?! ».

Chemise homme Aime comme Marie

chemiseaimecommemarie

Y a-t-il des choses qui te font encore peur en couture ? Ou des choses que tu n’aimes particulièrement pas faire ??

Comme beaucoup je crois, je n’aime pas du tout faire les boutonnières. Les coutures à la main ne m’emballent pas trop. Sinon, j’ai une certaine appréhension quand il faut faire la surpiqure sur le pied de col et le col des chemises. Je trouve qu’à cet endroit on voit tous les défauts.

On connaît toutes (je pense, enfin j’espère qu’il n’y pas que moi !!) des loupés en couture. Est-ce que ça t’arrive encore de coudre des choses pour toi et de ne jamais les porter car pas la bonne coupe, trop de défauts,… ??? 

De moins en moins heureusement car je commence à savoir ce qui me va mais je fais encore des erreurs. Dernièrement, ma plus grande déception a été le manteau Raymond de République du Chiffon. Un manteau c’est assez long à faire, je me suis appliquée mais au final, la coupe ne me convient pas et je me suis probablement trompée de tissu. Bref, je ne le porte pas.

Maintenant, j’aimerais avoir une couture plus réfléchie. En effet, j’ai beaucoup cousu parce qu’un patron ou un tissu me plaisait, ou parce que je me laissais influencer par une couture vue sur instagram mais je me rendais compte qu’en fait ce n’était pas mon style, que je n’aurais jamais acheté ça dans le commerce. Il y a des patrons que je trouve superbes mais ils ne sont tout simplement pas pour moi.  Je voudrais donc maintenant réussir à ne coudre que ce que je vais porter. Ca parait idiot de dire ça, mais dans la pratique, ce n’est pas si simple.

Que pense ta famille de ta passion pour la couture (et notamment du coté un peu chronophage) ? 

Effectivement, c’est très chronophage. Je pourrais coudre tout le temps. Je me sens toujours un peu coupable de coudre plutôt que de sortir avec la famille. J’essaie de tout faire au mieux mais ce n’est pas facile. On en est toutes là. Je suis admirative de celles qui arrivent à coudre beaucoup, qui tricotent et qui lisent en plus. Je ne sais pas comment elles font !!!

Celle qui se plaint le plus c’est ma fille, mais c’est une pré ado donc c’est normal qu’elle se plaigne non ? Enfin sinon tout le monde vit au rythme de la couture, participe aux essayages et chacun son tour est de corvée de photo pour instagram. Mon mari ne m’a jamais rien dit. Je crois qu’au fond il aime bien ce que je fais et puis surtout lui aussi est passionné. Il fait de la slack line, c’est-à-dire qu’il marche sur des sangles, un peu comme un funambule. Il ne pense qu’à ça lui aussi donc il serait mal placé pour me faire des commentaires. Comme je n’ai pas toujours envie d’aller avec lui, on y trouve notre compte. Il va slacker et moi je couds : tout le monde est content. Et on trouve toujours un moment pour nous. On vit donc au milieu des fils, des aiguilles, des slacks et cordes d’escalade… C’est notre vie et on est plutôt heureux !

Depuis que tu couds, continues-tu à acheter autant de fringues qu’avant ou as-tu basculé une partie de ton budget shopping sur des tissus et patrons ??

Je n’achète quasiment plus de vêtements excepté les jeans et les chaussures. J’ai beaucoup de mal à acheter des vêtements en particuliers les plus chers. Il faut dire que les marques comme Sezane ou Des petits hauts proposent des collections avec des coupes ultra simplissimes. En gros, on peut presque tout se faire à la maison  alors ça me fait mal de mettre 150€ pour une robe qui me coûterait 40€. Mais j’ai du mal aussi à acheter des vêtements moins chers,  je ne sais pas pourquoi. Pourtant, parfois je gagnerais du temps à acheter. Je ne fais pas d’économie pour autant car pour ma part, la couture ce n’est pas très économique. Je dépense beaucoup en tissus et patrons qui s’accumulent. Trop de tentations, trop de coups de cœur, trop d’idées. Disons que j’achète beaucoup plus vite que je ne couds !!!

Tu fais aussi beaucoup de tricot, as-tu une préférence entre la couture et le tricot ?

Je ne peux pas dire si j’aime plus le tricot ou la couture. Je suis en extase  devant les laines comme devant les tissus. Je trouve ça beau. Je tricote plus en hiver qu’en été. Le tricot est pour moi plus reposant. En hiver, j’adore me poser le soir sur le canapé avec le tricot et mon homme à côté (Oui je sais ça fait rêver ; grosse grosse ambiance à la maison !!!) alors que je n’ai pas le courage de coudre. Et puis, on peut tricoter partout, en vacances, à la plage, dans la voiture… Par contre tricoter un pull, c’est  long alors qu’on peut se faire un vêtement en une journée.

Mais dès les beaux jours, je ne pense qu’à coudre. En ce moment,  j’ai 25 vêtements sur ma to do list couture (c’est pas gagné !!!) et 2 sur ma to do list tricot.

Et d’où vient ton pseudo Evepoisplume ?

Je cherchais un nom pour faire des étiquettes, pour mon pseudo… Et je ne trouvais pas ou alors, c’était déjà pris. C’est pas facile de trouver quelque chose qui nous corresponde. J’en ai parlé à mes collègues et amies. Au bout d’une heure, l’une est revenue en me proposant « pois plume ». J’ai trouvé ça sympa, ça sonnait bien et c’était doux (ce que je ne suis pas forcément !). Ce n’est pas encore ce qui me correspond parfaitement mais j’y suis habituée.

 

 

Et voilà, j’espère que cet article vous a plu. Un grand merci à Evelyne d’avoir joué le jeu et répondu à mes questions avec autant d’enthousiasme.

A très vite pour une nouvelle interview !

 

6 Commentaires

  1. addictiph

    Très sympa cet article!!! Merci à vous deux!

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Merci à toi de lire mes articles à chaque fois !!! Bises

      Répondre
  2. Auguste et Septembre

    Bravo pour cette jolie interview !!! J aime aussi beaucoup l’univers D Evelyne et son approche à la fois classe eT casual de la Couture !

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Merci Perrine !!!

      Répondre
  3. Mel

    J’adore ces interviews! Je suis toujours contente d’en savoir plus sur les personnes derrière ces « comptes IG » que je suis et que j’apprécie…!

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Ravie que ça te plaise !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *