Cornelia Dixit et sa « patronthèque »

Connaissez vous Cornelia Dixit ?? Une couturière talentueuse, légèrement addict à la marque « Dessine moi un patron », aux froufrous et autres volants… Un univers poético-romantique qui lui est propre et qui fait toute son originalité. Son compte instagram et son blog, font partis de ceux que je suis avec plaisir et attention. J’avais notamment eu un réel coup de coeur pour sa robe Jasmin de Dessine Moi Un patron que j’ai honteusement copiée par la suite !!!Quelle belle surprise le jour, où je découvre sa fabuleuse idée de répertorier tous les patrons des marques indépendantes dans une « bibliothèque » de patrons. L’objectif : avoir une vision d’ensemble des nombreux patrons qui existent et nous donner un tas d’informations autour de ceux ci : quels sont les patrons de pantalons, jupe, manteau,… qui existent, de quel métrage ai-je besoin, quel est le matériel de mercerie nécessaire,…

Louise qui se cache sous ce pseudo a réalisé un boulot de titan pour arriver à ce résultat. Avant toute chose, je tiens à préciser qu’elle n’est pas informaticienne, ni geek, et donc un grand bravo à elle pour le développement technique de la « patronthèque ». Elle a même poussé le concept jusqu’à redessiner l’ensemble des modèles qu’elle a intégré dans sa bibliothèque, après avoir suivi le cours de Rebecca Meurin « je dessine mon dressing de saison » proposé chez Artesane.

La liste des patrons n’est pas encore exhaustive, donc si vous voulez vous aussi aider Louise à répertorier les patrons, n’hésitez pas ! Cette bibliothèque est « collaborative / participative », donc faite vous plaisir !

Peux te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Louise et j’ai 27 ans. Parisienne d’adoption depuis mes études, je suis la maman d’une petite fille née il y a quelques mois ! 

Que fais tu dans la vie ? Et quand trouves-tu le temps de coudre ?

Mon métier n’a rien à voir avec les travaux créatifs : je suis consultante dans le secteur de la finance. La couture me permet donc de continuer à travailler sur des ouvrages très concrets, de laisser libre-court à mon imagination. Ce loisir  m’est indispensable pour trouver un équilibre avec mon boulot.

Avec des journées bien remplies et ma petite fille à regarder grandir, je suis adepte des soirées couture, quand tout le monde est couché ! J’essaie d’y consacrer 2/3h par semaine, donc certaines pièces n’avancent pas très rapidement !

Comment t’est venue la passion de la couture ? 

J’ai commencé la couture en prenant des cours au lycée, offerts par ma mère. J’ai ainsi cousu en une année : un sac, une capeline et une jupe (le tout en toile de Jouy, ma grande passion de l’époque!) N’ayant pas de machine à disposition, j’ai laissé tomber cette activité lors de mes études.

Finalement, il y a 3 ans, étant lasse de voir mes robes préférées s’user sans pouvoir les renouveler à l’identique, je me suis achetée ma première et unique machine à coudre.

Motivée, j’ai voulu directement attaquer un patron Burda. Mais impossible de comprendre les explications… Sur les conseils de ma belle-soeur (La Muse au Placard), mon mari m’a alors gentiment offert le livre de Tilly and the Buttons « Couture pour les grandes débutantes », afin de réapprendre toutes les bases et cela a été très efficace !

Quelle est la meilleure astuce couture que tu pourrais nous donner ou que l’on t’ait donné ?

Une astuce très basique que j’ai découverte il n’y a pas si longtemps: lors de la découpe du tissu, cranter tous les repères aux ciseaux plutôt qu’avec une craie ou un crayon

As-tu un coin couture spécifique (ou comme moi, tu couds dans ton salon ??

Comme toi, je profite de la grande table du salon pour y étendre tout mon bazar de couture ! J’en profite pour remercier mon mari qui ne râle pas quand il découvre tous les tissus étalés par terre et sur la table !

Comment définirais tu ton style ?

Je crois que mon style est assez classique : je cherche des pièces que je puisse mettre au bureau et à la maison, et en ce moment j’aime bien les agrémenter de volants et de gros nœuds !

Robe Sixtine de Laboratoire familial

Y a-t-il une pièce que tu aimes particulèrement coudre ? Et à l’inverse une qui te fait peur ?

J’apprécie énormément coudre des robes et ainsi avoir une tenue 100% home made tout d’un coup ! A l’inverse, je n’ai jamais cousu de pantalon (je crains d’avoir trop de retouches à faire), malgré une bonne première expérience cet été avec le short pippa de Dessine moi un Patron !

Robe Frida de Wear Lemonade

Robe twiggy de Kit by Klo

Comment choisis tu les patrons que tu couds ?

Auparavant je les choisissais au coup de coeur et au gré des sorties des collections. Désormais, j’essaie d’être plus rationnelle pour 1 : porter plus souvent ces vêtements et 2 : suivre un budget (je trouve que la couture est un loisir qui coûte quand même assez cher !).

Mes critères portent donc principalement sur la qualité du patronage par la marque et la portabilité du vêtement au quotidien. J’aime également m’inspirer des créations du prêt à porter (Claudie Pierlot, Sézane, Maje) pour adapter les patrons et les hacker en fonction de ce que j’ai vu dans les boutiques !

Manteau « Sezane Like » patron manteau Garance du Laboratoire familial

Quel est le patron que tu as le plus cousu et pourquoi ??

Indéniablement il s’agit de la blouse Dahlia : en broderie anglaise, en liberty, à noeud, en robe, à manches courtes… Je ne me lasse pas de son petit col froufroutant, et du confort de ce haut avec le pli creux dans le dos.

Elle peut se porter l’été, l’hiver sous un pull, elle sait toujours se faire remarquer !

Mix Dahlia de Dessine moi un patron et magellan de Aime comme Marie

Quel(les) est (sont) ta (tes) réalisation(s) couture dont tu es la plus fière ?

Un ouvrage très simple mais auquel j’ai prêté énormément d’attention : mon voile de mariée; Un grand coupon de tulle, auquel j’ai ajouté de la dentelle à la main. Jamais je n’avais été aussi fière de ma réalisation !

On connaît toute des loupés en couture. Est-ce que ça t’arrive encore de coudre des choses pour toi et de ne jamais les porter car pas la bonne coupe, trop de défauts,… ?

Et oui ! Et cela m’arrive assez souvent, notamment à cause des tissus que je choisis mal ! Des coupons qui s’effilochent, qui glissent sous le pied de la machine, trop transparents… autant d’obstacles pour porter ces pièces au final !

Quel est ton rapport aux blogs, à Instagram, aux podcasts,… ?

J’ai toujours été très réfractaire aux réseaux sociaux. Puis j’ai découvert Instagram il y a 2 ans via le concours hack la mode de Louis Antoinette. Je me suis alors rendue compte qu’Instagram favorisait une certaine bienveillance entre les couturières, un sens du partage (de conseils, bonnes idées…) et j’ai aimé intégrer cette communauté pour ces raisons. Il s’y trouve aussi une petite émulation qui donne envie de réaliser des pièces toujours plus jolies, mieux finies et c’est ainsi que j’ai progressé. Les blogs sont un bon complément : je m’y ballade quand j’ai envie d’avoir un avis précis sur un patron.

Quant aux podcasts, je ne trouve pas le temps de les écouter malheureusement…

Teddy Celestine de Laboratoire Familial 

Et pourquoi ce nom de Cornelia dixit ???

Ma maman est professeur de lettres classiques, et donc de latin. Quand nous étions petits, elle nous racontait l’histoire de cette maman, Cornelia Africana, qui a vécu dans la Rome Antique. Outre sa famille remarquable, les romains se souviennent de l’anecdote suivante . Un jour que Cornelia recevait ses amies chez elle, l’une d’entre elles fut très fière de lui présenter tous ses bijoux. Cornelia, malicieuse, fit durer la conversation jusqu’au retour d’école de ses 3 fils.

Lorsque ceux-ci furent rentrés à la maison, Cornelia les présenta à ses amies :« Haec ornamenta mea ! » dit-elle. Les voici, mes bijoux à moi ! »

Mon blog porte donc le nom de cornelia dixit en référence à ce petit conte que j’aime beaucoup, et qui permet aussi de prendre du recul sur mes ouvrages créatifs : malgré l’attention que je leur porte, ce ne sont pas eux mes plus beaux ornements!

Peux tu nous en dire un peu plus sur ton super concept de bibliothèque de patrons ?

Cette bibliothèque de patrons, disponible sur mon site permet de répondre rapidement à une question que je me suis déjà posée 1000 fois : » il me reste un coupon de X cm, quel type de vêtement pourrais-je me coudre? »

Jusqu’à présent, à moins d’éplucher chaque site de marque ou bien de mercerie en ligne qui ne proposent pas forcément tous les créateurs, il est compliqué de réaliser des “recherches multi-filtres” appliquées à des patrons de couture. J’ai donc bidouillé ce petit moteur de recherche qui propose comme filtres : catégorie de vêtement, marque, métrage de tissu, mercerie nécessaire et petits + « maternité, gratuit… »

Par ailleurs, j’ai déniché récemment dans un vide grenier des modèles de broderie vintage, je pense les ajouter en téléchargement à cette bibliothèque !

Comment t’es venue cette idée ?

J’ai lancé cet outil car cela répondait à un vrai besoin de mon côté, d’avoir tous mes patrons classifiés par métrage tissu. J’ai ensuite choisi de la mettre en ligne pour en faire profiter tout le monde !

Quelles ont été les réactions des gens au lancement de cette bibliothèque ?

J’ai été très agréablement surprise par tous les encouragements, toutes les suggestions et les propositions d’aides reçues.

Cette initiative est très chronophage. Pour chaque patron, il faut détailler la fiche technique, prendre une photo du patron et dessiner la petite illustration. j’ai donc été très heureuse de pouvoir m’appuyer sur les propositions d’aide de ma belle-soeur Pauline et des autres couturières présentes sur IG pour pouvoir compléter rapidement cette bibliothèque ! J’essaie de trouver du temps pour ajouter les nouvelles collections de patrons et j’espère être complètement à jour de tous les patrons de marques indépendantes d’ici 1 mois !

 

Et voilà, cette interview est terminée. Un grand merci à Louise pour le temps qu’elle m’a consacré ! Et encore bravo pour cette chouette initiative de « patronthèque » !

Quant à nous, on se retrouve bientôt (la meuf se la pète grave en disant ça, mais j’ai toujours rêve de le dire, ça fait un peu présentateur télé non ?!!!!), avec une interview pleine de testostérone…. Teasiiiiiiiiiing ! Stay tuned !!!!

1 Commentaire

  1. Couture en coulisse

    Super portrait !!!! Merci Marie et bravo Louise non seulement pour ce que tu couds mais aussi pour la patrontheque que je consulte maintenant régulièrement !!! Bravo

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *