Au 23 rue des Roses

Pour mon 1er article post babybump, j’ai choisi de vous faire découvrir l’univers de la talentueuse « 23 rue des Roses ».

Je suis tombée par hasard sur son compte IG, il y’a peu de temps et je suis immédiatement devenue fan ! Encore une couturière à qui je pourrais piquer l’intégralité des cousettes.

Elle a le chic pour choisir les bons tissus et les mixer aux bons patrons. Le secret de son style : des coupes simples, des tissus sobres avec le fameux petit twist qui fait toute la différence. Elle a, comme moi, une légère passion pour le pattern hacking, ce qui lui permet de réinterpréter les patrons afin de les personnaliser.

Pour celles en recherche d’inspiration, filez découvrir son compte IG, il recèle de jolies choses et de bonnes idées.

Emmanuelle a très gentiment accepté de répondre à mes questions et mes 2 kinders m’ont enfin laissé un peu de temps pour mettre en forme cette interview (dans les tiroirs depuis un mois déjà). J’espère que comme moi, vous aurez plaisir à découvrir qui se cache derrière ce joli pseudo…

Qui se cache derrière ce pseudo « 23 rue des Roses » ?

Je m’appelle Emmanuelle, j’ai 35 ans, j’habite dans le sud à coté d’Avignon, je vis avec mon pacs , mon pacsouille , mon oncle picsou ? (lol) et nos deux enfants, une fille de 7 ans et un garçon de 16 mois.

Que fais tu dans la vie ? Et quand trouves tu le temps de coudre ?? 

Je suis prof d’anglais en collège depuis 9 ans, c’est un métier, bien que très prenant moralement, qui me laisse du temps libre. Je couds dès que je peux, frénétiquement, souvent le soir tard quand les enfants sont couchés mais le soir je fais souvent des bêtises car trop fatiguée… Et bien sur je couds beaucoup pendant les vacances scolaires. Mais trouver le temps de coudre sans être interrompue est trèèèèèèèèès difficile quand on a des enfants.

Comment t’es venue la passion de la couture ? 

C’est venu en plusieurs phases. C’est ma belle-mère qui m’a mis le pied à l’étrier, c’est une couturière hors-pair, elle coud depuis toujours. Elle m’a donc montré les bases sur une Singer que mon pacsun avait trouvé dans la rue (on trouve un tas de trucs dans la rue, même des MAC !) J’ai commencé par faire des housses de coussin avec fermeture éclair et des petites pochettes il y a environ 5 ans, mais à l’époque je n’ai pas poussé plus loin, par manque de temps, d’envie et surtout je ne trouvais pas de tissus qui me plaisaient, je trouvais que tous les tissus que je voyais dans les magasins spécialisés faisaient mémère (je n’aime pas du tout les imprimés Liberty par exemple). Et puis pendant ma 2e grossesse il y a 2 ans, une copine qui s’était mise à la couture m’a montré ce qu’elle faisait (coucou Leslie) et surtout les tissus jolis et modernes qu’elle utilisait et j’ai eu envie de m’y remettre. Il faut dire que les magasins de tissus se sont bien améliorés depuis quelques années et proposent des choses très actuelles. Il y a aussi beaucoup de merceries en ligne formidables qui vendent des tissus que l’on trouverait dans le prêt à porter.

J’ai donc commencé par coudre la blouse Marthe de République du Chiffon, car c’est un modèle facile et dans l’air du temps. J’ai cousu beaucoup de Marthes au début !! Et des mini Marthes aussi ! Et c’est devenu très vite une grande passion, je n’arrive plus à m’arrêter, j’ai besoin de coudre ! Je n’ai jamais pris de cours, je regarde beaucoup de tutoriels sur internet, j’ai deux ou trois livres sur les bases et ma belle-mère m’a appris les trucs essentiels. Elle m’a aussi offert ma première vraie machine à coudre, une Janome, et tout un tas d’accessoires que je ne connaissais pas. C’est aussi en faisant, en me trompant (beaucoup !) et en défaisant que j’ai appris.

Quelle est la meilleure astuce couture que tu pourrais nous donner ou que l’on t’ait donné ?

Le repassage ! Essentiel si on veut avoir un beau rendu. Au début je sautais souvent cette étape pour aller plus vite et bien sur ce n’était pas très joli joli. Donc bien repasser et prendre son temps.

Quelles sont tes sources d’inspiration en couture ? 

Je m’inspire essentiellement des autres couturières sur Instagram et des blogs. Je passe beaucoup de temps à regarder toutes les publications, il y a beaucoup de filles qui font des choses très chouettes. Et puis bien sur des marques comme Sézane, Des petits hauts, Balzac Paris, Ba&sh m’inspirent.

Comment définirais tu ton style ?

Je ne sais pas trop, mais ce qui est sur c’est qu’il est évolutif. J’aime les coupes et les imprimes sobres mais avec un petit twist.

Atlanta de Nun Studioatlanta_nunstudioBento tee de Liesl Gibson
bentotee Camas blouse de Thread Theorycamasblouse

Quelles sont tes marques de patrons préférées ?- Tes boutiques de tissu (en ligne ou non) préférées ?

J’aime beaucoup Aime comme Marie, République du Chiffon, Cozy Little World pour les françaises et dans les marques étrangères, Named Clothing, Papercut patterns et Grainline Studio font des patrons supers.

Donnez moi un aime de Aime comme Marie
donnezmoiunaime

Sweat Courcelles de Cozy Little world

sweatcourcelles

Pour les boutiques de tissus en ligne, il y en a tellement , mais sans conteste celle que je préfère pour la diversité et la qualité des produits et surtout les prix très attractifs c’est The Sweet Mercerie.

Quelles sont les réalisations couture dont tu es la plus fière ?

C’est dur de choisir ! Je suis fière (presque) à chaque fois hahaha !! La couture procure beaucoup d’auto-satisfaction. En fait plus qu’un vêtement en particulier, je suis fière de savoir coudre, d’avoir ces « skills » comme on dit en anglais. Ca me donne l’impression d’avoir un super pouvoir, de savoir travailler, transformer un bout de tissu en un vêtement fini. D’autant plus que si on m’avait dit il y a 2 ans que je saurai faire ça, je n’y aurais pas cru !

Tu fais beaucoup de pattern hacking, aurais-tu envie un jour de créer ton blog pour faire des tutos et expliquer tes modifs de patron ??

Ca me plairait d’avoir un blog, de prendre le temps de raconter la création d’un vêtement , les modifs d’un patron mais je n’aurais jamais assez de temps pour le faire. C’est déjà compliqué de trouver le temps de coudre avec un boulot à plein temps et deux enfants alors un blog… Et puis aussi je ne me sens pas encore assez forte en technique et moi pour transmettre il faut que je maîtrise à fond, c’est mon côté prof 😂😀

Mais bon, never say never….. Si on m’avait dit il y a un an que je ferai des vestes avec doublure, ou du pattern hacking, je ne l’aurais pas cru, donc bon… Qui sait, peut être qu’il y aura un blog un jour, je te demanderai sûrement conseil quant à la mise en œuvre !

Trop top femme version robe de Ivanne Soufflet
troptopfemme

L’indispensable Delphine Morissette avec une fausse patte de boutonnage

lindispensable_DM

Patron Vanessa de République du Chiffon
vanessapattern

Couds tu beaucoup pour tes enfants ? As tu des marques de patron fétiche pour tes enfants ?

Je couds moins pour mes enfants que pour moi, d’abord par pur égoïsme hahaha ( non mais c’est ma passion lol) mais surtout car ils grandissent tellement vite que passer du temps à réaliser un vêtement qui ne sera porté que quelques mois, ça me déprime. Mais je leur fais quand même des petites choses de temps en temps, je couds pas mal de leggings pour mon fils de 16 mois car c’est rapide et très satisfaisant. J’utilise le patron lovelikeleggings de Aime comme Marie, mais je copie aussi des leggings du commerce parfois. Et puis j’aime beaucoup faire des robes pour ma fille, mais du haut de ses 7 ans, elle a déjà un œil affûté pour la mode et parfois elle trouve ça « trop bouffant »,  » ça ne virevolte pas assez » etc…. Mais elle porte volontiers ce que je lui couds. J’ai cousu beaucoup de mini Marthe de RDC pour elle, et j’ai aussi découvert la marque straightgrainpattern qui fait des choses sympa pour les fillettes.

leggingbabyboy

Récemment , je suis aussi tombée sur la marque madeit_patterns , les visuels sont très très beaux et j’ai bien envie de coudre le petal fold playsuit pour ma fille. Et puis bien sûr j’achète toujours la maison Victor car les modèles enfant me plaisent beaucoup mais j’avoue que j’ai tellement de projets pour moi ( #selfishsewing) que je n’ai encore rien cousu de chez eux pour mes petits.
Ah oui j’allais oublier , j’ai aussi acheté le pdf du gilet baby Monceau de Cozylittleworls car j’adore sa version adulte, donc cet hiver il y aura du Monceau garçon !

Y’a-t-il des choses qui te font encore peur en couture ? Ou des choses que tu n’aimes particulièrement pas faire ??

Les pantalons et les shorts me font peur car j’ai les hanches larges et donc c’est difficile de savoir ce qui va m’aller. Il faudrait faire des toiles et les toiles… comment dire…. mais j’ai bien envie de me lancer. Le pantalon Moji de Colette Patterns me fait de l’œil depuis quelques temps ainsi que le short Aime comme Manège d’Aime comme Marie.

Apres ce que je n’aime pas faire, c’est sans hésitations les biais d’encolure. Grrrrrrrr, c’est l’étape qui me donne des sueurs et qui me fait coudre et découdre. Sur un joli top ou robe il n’y a rien de plus râlant qu’une encolure avec des petits plis ou qui gondole ou qui n’épouse pas parfaitement le tour du cou. Donc si mon tissu n’est pas trop transparent, je vais systématiquement opter pour une parementure, beaucoup plus propre et facile à faire.

On connaît toutes des loupés en couture. Est-ce que ça t’arrive encore de coudre des choses pour toi et de ne jamais les porter car pas la bonne coupe, trop de défauts,… ???  

Oui bien sur, mais je dirais de moins en moins quand même car contrairement aux débuts ou je me lançais sans trop réfléchir à l’association modèle/tissu/faisabilité, je me pose maintenant la question de la portabilité du vêtement. Ce n’est pas évident de savoir ce qui va nous aller, ce que va rendre un tissu sous telle ou telle forme.. Mais, par exemple, mon dernier énooooooooorme raté c’est le combishort de Salme, qui m’a demandé un temps fou et j’ai foiré les poches. J’ai essayé de rattraper le coup plusieurs fois mais sans succès et de rage j’ai coupé le vêtement en deux… Si, si.

Que pense ton mari / ta famille de ta passion pour la couture (et notamment du coté un peu chronophage peut être) ? 

Mon pacaleau est assez bienveillant, mais il faut dire qu’il a vu sa mère et sa grand-mère coudre toute son enfance, donc ca ne le dérange pas. Le seul truc qu’il déteste c’est quand je lui demande de s’arrêter « 5 min » chez Mondial Tissus ou autre juste pour acheter du fil, car bien sur ce n’est jamais juste 5 min…

Ma fille a une machine à coudre pour enfant et elle aime beaucoup ca. Elle réalise des petites choses comme des tee- shirt pour sa peluche ( elle dessine même le patron d’abord) ou des maniques pour le four ( je ne sais pas d’où lui est venu cette idée). Apres, le côté chronophage ils ne s’en plaignent pas pour l’instant, c’est plutôt moi qui me dit que parfois j’abuse…

Depuis que tu couds, continues-tu à acheter autant de fringues qu’avant ou as tu basculé une partie de ton budget shopping sur des tissus et patrons ??

Je n’achète plus de hauts, robes, tops etc…. Ceux qui me plaisent dans le prêt à porter sont trop chers pour moi ( Sezane etc…) et quand je vois la mauvaise qualité et les finitions bâclées dans les grandes enseignes je me dis que je préfère dépenser cet argent dans du tissu et faire quelque chose que je vais garder longtemps, dont je vais prendre soin. Par contre j’achète toujours pantalons et jeans.

 D’ou vient le nom « 23 rue des roses » ??

C’est mon adresse ! J’aime bien le chiffre 23 et l’ensemble sonne bien. On rigole souvent que c’est mon atelier clandestin, donc c’est l’adresse de mon atelier clandestin !

 

Et voilà, cette interview est terminée. J espère que cela vous aura plus et que tout comme moi, vous aurez pris plaisir à en découvrir un peu plus sur Emmanuelle et son univers couture.

Merci Emmanuelle, encore une fois pour le temps que tu m as consacré.

Restez connectées, une nouvelle interview est à venir très vite sur le blog !!

Crédits photo : 23 rue des roses

 

6 Commentaires

  1. Maarja

    Bravo Emmanuelle! J’ai bien suivi son émergence en couturière passionnée et douée d’idées insolites! Quel bon exemple pour tout le monde!

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Merci pour elle !!

      Répondre
  2. Addictiph

    Moi aussi j’adore son compte Instagram elle a beaucoup de talent! Super et merci Marie pour la reprise des Interviews… J’adore!!!

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Contente que l article t ait plu.

      Répondre
  3. Benedicte Renard

    Ce que j’aime cette communauté ! On démarre toute seule dans son coin, en se demandant « Mais qu’est-ce qui me prend de vouloir apprendre à coudre, soudain?! » et on se lance, et on atterrit dans un univers de créatrices aussi douées les unes que les autres… merci de bloguer, merci de partager votre (notre) passion !
    Love From Romanichette 😉

    Répondre
  4. Pingback: Episode 3 : 50 nuances de gris – Auguste & Septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *