Le cours Artesane de Lise Tailor

Courant janvier, j’ai eu le grand plaisir d’être contactée par Lise Tailor qui m’a fait une proposition que je ne pouvais refuser : tester son 1er cours en ligne sur le site d’Artesane : « Toutes les techniques pour tricoter un châle ».

Comme elle l’a très justement expliqué sur son blog, contrairement à des tests de patrons, il est difficile, voir impossible de modifier un cours une fois tourné et monté. L’objectif de proposer à certaines blogueuses de regarder son cours, était donc d’avoir un retour pour des optimisations possibles sur un prochain cours… Mais aussi, soyons honnête, l’objectif recherché était de faire parler de ce cours pour donner envie aux lectrices de la blogosphère d’acheter !! Méthode classique de communication de nos jours !

Pour être tout à fait honnête avec vous, lorsqu’on me demande de tester un patron ou un cours de couture dans le cas présent, j’ai une règle très simple : si ça ne me plait pas, je n’en parle pas. Vous me direz, je pourrais aussi vous faire un retour négatif mais je suis consciente du boulot qu’il peut y avoir derrière des créations de patron ou derrière la réalisation d’un cours de couture… Donc, je préfère ne rien dire plutôt que de dire du mal !

Bonne nouvelle, Lise, ton cours, j’avais envie d’en parler !! Et indirectement, c’est aussi l’occasion pour moi de parler de mon ressenti sur Artesane.

Vous connaissez toute maintenant ce site de cours de loisirs créatifs créé par la couturière / blogueuse très talentueuse Annie Coton, donc je ne vais pas vous en faire une présentation détaillée.

J’avais comme bon nombre d’entre vous, découvert Artesane à travers le cours gratuit mis en ligne au lancement du site : « coudre comme une e-pro, les techniques indispensables ». Pour celles qui seraient (bizarrement) passées à coté, c’est par ici que ça se passe. Couturières débutantes ou aguerries, je pense que nous y avons toutes appris quelques choses. Ce cours regorge de trucs et astuces pour vos coutures de tous les jours. Et surtout, il vous donne clairement envie de passer le pas et d’en acheter d’autres. Ce que j’ai donc fait quelques semaines plus tard en jetant mon dévolu sur « comment coudre le Jersey à la machine à coudre » dispensé par Marie de Aime comme Marie. J’ai aussi tout récemment acheté le cours sur « comment coudre les tissus qui fâchent », mais mes journées ne durant pas encore 72h, je n’ai pas eu le temps de le regarder…

Mes impressions sur Artesane :

Première question que l’on pourrait se poser : quel est l’intérêt d’aller payer des cours en ligne alors qu’il existe des milliers de tutos vidéo gratuits sur internet ? Car, j’imagine que comme moi, beaucoup d’entre vous, ont commencé la couture et/ou le tricot en allant regarder ces fameux tutos sur You Tube.

Et bien, pour moi les avantages sont nombreux !

  • Tout d’abord, on est sur des vidéos d’une très grande qualité. On sent que ce n’est pas du bricolage comme ça peut être le cas parfois sur certaines vidéos You Tube. Les gros plans et les différents angles de vue, nous permettent de ne pas louper un seul détail de ce qui nous est présenté.
  • Tous les cours sont chapitrés et sous chapitrés. Lorsque vous passez votre souris sur la barre de déroulement du cours, le nom des parties et sous parties s’affichent, ce qui permet d’aller où vous voulez, de sauter des parties qui ne vous intéresseraient pas ou au contraire de revenir sur un passage que vous trouviez particulièrement intéressant.
  • Les cours sont interactifs : vous pouvez poser des questions auxquelles on vous répondra (pas forcément en live mais vous aurez une réponse). Et vous pouvez aussi prendre des notes directement sur le cours.
  • Un des avantages indéniables de ce site, est qu’une fois que vous avez acheté un cours, vous pouvez le consulter quand vous voulez ou quand vous pouvez (dans mon cas précis !!). Vous pouvez commencer le cours, puis l’arrêter en plein milieu et y revenir quelques heures voir quelques jours plus tard (hyper pratique pour une maman de famills nombreuse qui bosse et dont le temps libre est très limité ! Ce cours vous l’avez à vie ! Parce que les vidéos You Tube, c’est bien, mais quelle perte de temps quand on recherche la fameuse vidéo qu’on trouvait hyper intéressante mais que « pu… de me… » on n’arrive pas à retrouver !!
  • Et enfin, on connait les qualités de grande technicienne d’Annie Coton qui nous régalait (à l’époque où elle avait le temps !!) d’articles très pointus sur la couture : adaptation d’un patron, qu’est ce qu’un tissu, test d’un nouveau patron… Les sujets étaient divers et variés, écrits avec une superbe plume, et fouillés et pointus. Concrètement, si il y avait bien une blogueuse qui avait toute la légitimité à ouvrir un site de cours de couture / tricot / ou autre DIY, c’était bien elle !

Mon expérience en tricot :

Avant de vous donner mon avis sur ce cours, il est important que je vous explique mon niveau en tricot.

En octobre 2016, poussée par les jolies créations que je voyais sur IG (#IGmeperdra !!), je décide de me lancer dans le tricot. Complètement novice en la matière, j’opte pour la réalisation d’un trendy châle, qui d’après les commentaires trouvés sur internet, me semble à ma portée. Je me permets de solliciter quelques tricoteuses talentueuses comme Lise, Joviana ou Huguette Paillettes pour avoir des conseils sur le choix de la laine, le choix des aiguilles, etc. Me voilà donc lancée dans cette folle aventure du tricot ! Et une chose est sure, j’y prends très vite goût !

Quelques mois plus tard et suite à nos échanges au démarrage de cette nouvelle passion, Lise pense à moi pour me faire tester son tout 1er cours Artesane. Son idée étant de le faire tester à des tricoteuses de différents niveaux ! Myself étant le « boulet débutante » !!

« Toutes les techniques pour tricoter un châle », qu’est ce que c’est ?

Venons en au vif du sujet : le cours de Lise !

Tout d’abord, c’est 2h44 de cours au prix de 36 euros. Je n’ai pas de comparatif possible sur des cours de tricot, mais par exemple, un cours de couture (collectif) chez Mondial Tissus coûte 20 euros les 2H (max 10 participants). 36 euros, c’est une somme certes, mais il y a de nombreux avantages par rapport à un cours physique et collectif. Le principal étant que vous êtes en tête à tête avec votre prof et que (je me répète) à partir du moment où vous avez acheté ce cours, vous pouvez le revisionner autant de fois que vous le souhaitez, vous arretez en plein milieu, y revenir quelques heures voir quelques semaines plus tard,… Regardez ce cours en pyjama, en donnant un biberon (ça sent le vécu), dans son lit, dans sa cuisine,… Bref, où quand et comme vous voulez ! Ce prix me semble donc raisonnable. Pour info, il me semble que le prix des cours est fixé en fonction de la durée de ceux ci. D’où les écarts de prix d’un cours à un autre.

Dans ce cours, Lise nous présente une multitude de techniques pour tricoter de très nombreux styles de châles… 1er apprentissage pour moi, il existe d’autres châles que le fameux trendy (même pas évoqué dans son cours !!), les châles en demi-lune, en pointe, triangulaires, les étoles… Elle y présente différentes techniques d’augmentation, de diminutions, de lisière, de rangs raccourcis, de rabattage, du blocage… Je vous passe tous les termes anglophones barbares, mais que les tricoteuses ayant un peu plus de bouteille que moi doivent certainement connaître !! L’objectif étant de nous proposer un maximum d’options afin que l’on trouve celle qui nous correspond le mieux en fonction du projet que l’on a envie de faire !

Ce que j’ai moins aimé (je préfère commencer par le négatif pour finir par le positif) :

  • La méthode continentale utilisée par Lise. Méthode que je n’ai jamais essayé, et je dois avouer que, ça ne facilitait pas toujours (pour moi, semi débutante) la compréhension de certaines techniques.
  • Sur certains passages, la laine utilisée est très fine et ça ne facilite pas le visionnage de la technique montrée.
  • Lise maitrise tellement sont sujet que c’est un peu la Speedy Gonzales du tricot. Donc il arrive que un ou 2 passages soient trop rapides, et même si je les ai regardés plusieurs fois, une option « ralenti » aurait été idéale !
  • Je m’attendais à quelque chose d’un peu plus accessible pour mon niveau de débutante. En même temps, il est clairement précisé sur le site « niveau intermédiaire ».

Ce que j’ai aimé :

  • La maitrise parfaite du sujet : on sent que Lise maitrise sur le bout des doigts (superbement manucurés by the way !!) tous les points abordés. Elle s’exprime très bien et on suit facilement le déroulé de son cours. Il est évident qu’il y a eu beaucoup de boulot de préparation en amont.
  • Elle y aborde de très nombreuses techniques, qui sont utilisables sur d’autres projets que les châles évidemment. Je reviens sur ma comparaison avec You Tube, il est rare d’avoir des vidéos où vous avez différentes techniques présentées au même endroit. Ce qui vous oblige à chercher et à regarder plusieurs vidéos.
  • Elle nous explique quelle technique est la plus appropriée pour quel type de châle, mais nous laisse le choix aussi en fonction de notre ressenti.
  • Elle y liste de très nombreux outils, à avoir absolument ou en option, que je ne connaissais pas : bloqueurs d’aiguille, peigne de blocage, savon qui ne se rince pas,…
  • Je me répète (encore) mais c’est vraiment d’après moi une des forces d’Artesane : un chapitrage du cours très bien fait, ce qui permet si certaines parties ne vous intéressent pas de les sauter ou au contraire d’y retourner facilement.
  • La grande qualité de la vidéo qui permet une très bonne compréhension de chaque étape : gros plan, lumière, angles de vue,... (une autre des forces d’Artesane)
  • On peut la regarder quand on veut, faire des arrêts, prendre des notes, poser des questions, regarder encore et encore un passage qui nous parait compliqué,…
  • Dernier point hautement important : j’ai adoré sa manucure (comme sur les autres cours que j’avais visionné d’ailleurs) !!!!!!!!!!!!! Note pour Artesane : pourrait-on avoir en bonus les références des vernis de chacune des prof !!!!!!

 

En conclusion, je dirais que ce cours est idéal pour des personnes ayant déjà quelques notions de tricot, qui sont fans de châles et qui souhaitent faire autre chose que le classique « trendy » ! Débutant(e)s n’ayant jamais touché à des aiguilles, passez votre chemin et allez plutot voir le cours de Zakadit qui doit être à mon avis plus approprié (ici). Enfin, d’après moi et ma maigre expérience de tricoteuse, beaucoup de techniques abordées sont transposables à d’autres ouvrages (pull, bonnet ou autre…). Ce cours peut donc aussi être adapté à des gens qui souhaitent connaitre différentes techniques d’augmentation, de diminution, de lisière, rabattage, etc pour faire autre chose que des châles !

 

Bravo à Lise Tailor mais aussi à l’équipe d’Artesane pour la qualité de leur travail !

 

6 Commentaires

  1. Hélène

    Merci pour ce bel article

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Merci à toi !

      Répondre
  2. Lise Tailor

    Merci Marie pour cet article. Je suis vraiment ravie que le cours tenait plu. Merci encore pour ton aide !!

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Merci à toi de m’avoir fait cette jolie proposition !

      Répondre
  3. Gladys

    Super ! je cherchais justement quelqu’un de débutant qui avait testé ce cours. Je commence vraiment tout juste… Du coup ça semble un peu tôt pour moi… Mais merci de ce retour 🙂

    Répondre
    1. Basile et Léon (Auteur de l'article)

      Je pense vraiment que le cours de Zakadit doit être idéal pour des débutantes comme nous !!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *